NOUVELLES

Le kiosque des Hells Angels n'est plus le bienvenu à l'Expo de Saint-Hyacinthe

Du 27 juillet au 1er août, un groupe associé aux Hells Angels a vendu des objets promotionnels sur le site de l'Expo.

02/08/2017 15:18 EDT | Actualisé 02/08/2017 15:19 EDT
Rui Vieira/PA WIRE

L'Exposition agricole et agroalimentaire de Saint-Hyacinthe est au coeur d'une controverse.

Du 27 juillet au 1er août, un groupe associé aux Hells Angels a vendu des objets promotionnels dans un kiosque sur le site de l'Expo, a appris le Journal de Montréal.

Ce n'est seulement que mercredi que les organisateurs de l'Expo de Saint-Hyacinthe ont expulsé les tenanciers de ce kiosque.

Les gestionnaires de la foire agricole admettent qu'ils ont commis une erreur en permettant à un groupe associé aux Hells Angels de vendre des produits sur le site.

L'Expo a réagi par voie de communiqué, mercredi après-midi, pour tenter d'apaiser la grogne populaire.

«Le directeur général de l'Expo, monsieur François Brouillard, regrette vivement cette situation. La direction de l'Expo tient à s'excuser auprès de ses visiteurs pour les inconforts que cette présence ait pu causer», peut-on lire dans le communiqué.

L'Expo a aussi tenu à se dissocier «de quelconques associations avec des groupes criminalisés et/ou prônant la violence».

Le kiosque des Hells Angels se nommait «Support 81 Montreal» et les exposants, qui avaient une roulotte installée à leur emplacement, vendaient entre autres des casquettes, des chandails, des vestes et des sacs de sport.

Le chiffre 81 fait référence à la positon des lettres H et A dans l'alphabet.

M. Brouillard avait d'abord défendu la présence du groupe sur le site en soulignant que rien d'illégal n'était commis.

Il a toutefois déclaré mercredi que la direction avait changé d'avis en constant la réaction du public et lorsqu'elle a réalisé l'étendue des liens qu'entretenaient les vendeurs avec le gang.

Avec des informations de La Presse canadienne.

LIRE AUSSI:
»
Plus d'infractions liées aux armes et d'agressions sexuelles signalées à Montréal en 2016
» Opération antidrogue visant un présumé membre des Hells Angels en Mauricie

VOIR AUSSI:

Quelques clichés des Hells Angels