BIEN-ÊTRE

Une maman répond aux étrangers qui lui suggèrent qu'elle a trop d'enfants

«Si vous voulez vous sentir mal pour moi, il n'y a qu'une seule raison pour laquelle vous devriez.»

01/08/2017 13:06 EDT | Actualisé 01/08/2017 13:06 EDT

Il n'est pas rare pour les parents d'entendre «vous avez les mains pleines» lorsqu'ils sont en public avec leurs enfants.

Mais après l'avoir entendu d'un étranger d'un ton rempli de jugement, une maman du Kentucky a décidé de revenir sur la phrase et les sentiments qui l'accompagnent. Courtney a publié une photo d'elle-même avec ses trois enfants sur Facebook, avec un message adressé «à l'étranger au Walmart qui a dit "Je me sens mal pour vous, vous avez les mains pleines avec tous ces enfants."»

Lester a commencé sa publication en notant que ses mains étaient littéralement libres à ce moment. Ensuite, elle s'est ouverte à propos d'une épreuve personnelle.

«Ce que vous ne pouvez pas savoir, c'est que j'ai perdu deux bébés avant d'avoir été bénie avec mes deux derniers, alors si vous voulez vous sentir mal pour moi, c'est la seule raison pour laquelle vous devriez», a-t-elle écrit. «Mes enfants sont des bénédictions. Ils ne sont pas de parfaits citoyens modèles parce que, eh bien, ce sont des enfants. Parfois ils sont bruyants, parfois ils se comportent mal, et parfois ils font des crises.»

Tout de même, a-t-elle ajouté, ce jour-là au Walmart ils ne se comportaient pas mal et étaient très calmes. «Si cela est votre définition d'avoir les mains pleines, je me sens mal pour VOUS», a-t-elle écrit.

La maman a raconté au HuffPost qu'elle a subi deux fausses couches après avoir eu son premier enfant — l'une en août 2013 et l'autre en avril 2014. Après la deuxième, son docteur lui a dit qu'il y avait des chances qu'elle ne soit plus jamais capable de porter un autre enfant à terme.

Lorsqu'elle a appris qu'elle attendait un autre enfant et qu'elle a de nouveau donné naissance à sa deuxième fille, Lester et son mari étaient complètement ravis.

Dans une mise à jour de sa publication Facebook, Lester a écrit: «la grosseur de la famille d'une personne n'est pas du tout l'affaire de personne tant que leurs enfants sont heureux, aimés et qu'on en prend soin. Si vous ressentez le besoin de faire un commentaire à une famille ou à un parent, essayez quelque chose de plus inspirant à la place.»

La maman a indiqué au HuffPost qu'elle ne s'attendait pas à ce que sa publication devienne virale, mais maintenant qu'elle l'est devenue, elle espère que les gens en retirent un message positif.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été adapté de l'anglais.

LIRE AUSSI:
» Angelina Jolie accusée de cruauté envers des enfants
» Les pères sont plus susceptibles de donner de la nourriture moins saine à leurs enfants que les mères
» Floride: des écoles primaires ont décidé de bannir les devoirs imposés aux élèves

VOIR AUSSI: