NOUVELLES

Dix ans après Cédrika: un organisme lancé pour la prévention des enlèvements d'enfants

31/07/2017 11:27 EDT | Actualisé 31/07/2017 11:42 EDT
Lree via Getty Images

Dix ans après la disparition de la petite Cédrika Provencher, un nouvel organisme à but non lucratif a été lancé pour travailler à la prévention des enlèvements d'enfants dans la province.

La création du Centre de recherche et de prévention des enlèvements d'enfants a été annoncée lundi, en conférence de presse, en compagnie notamment du grand-père de la fillette, Henri Provencher.

Le nouveau centre donnera suite aux projets en cours de la fondation Cédrika Provencher, mais il sera ouvert aux suggestions d'autres organismes ou d'autres personnes intéressés à soumettre leurs idées en matière de prévention.

Henri Provencher a expliqué que le centre avait choisi de se spécialiser en prévention «pour éviter de passer en mode rattrapage», ajoutant que «lorsqu'une disparition survient, il est déjà trop tard».

L'organisme sera pleinement indépendant, même s'il est lié à la fondation Cédrika Provencher, a assuré M. Provencher.

Il a invité la population, les spécialistes et les entreprises, à s'impliquer dans le centre de recherche.

«La fondation cherche à innover et à trouver des nouveaux outils de prévention, d'intervention et de recherche pour les enfants, et c'est dans ce cadre-là qu'on a choisi de démarrer un nouvel organisme de recherche», a-t-il déclaré.

«Je pense que ce sera un centre de recherche assez spécial, parce qu'il va demander à la population, à toutes les entreprises de travailler de concert dans un même centre de recherche», a-t-il ajouté.

Voir aussi:

Enfants portés disparus au Québec