NOUVELLES

Deux hommes retrouvés morts au Centre d'interprétation du cuivre de Murdochville

Fuite de gaz?

25/07/2017 14:46 EDT | Actualisé 25/07/2017 14:46 EDT

La Sûreté du Québec rapporte que deux personnes sont décédées lundi matin au Centre d'interprétation du cuivre de Murdochville.

Un texte de Joane Bérubé

Les policiers du poste de la Sûreté du Québec de Côte-de-Gaspé ont reçu un appel d'urgence vers 9 h 30. Sur place, ils n'ont toutefois pas pu intervenir en raison de la présence de gaz.

Ce sont les pompiers de Murdochville, qui disposent de l'équipement nécessaire, qui ont récupéré les deux hommes qui étaient dans les galeries souterraines de l'ancienne mine.

Le directeur du Service incendie de Murdochville, André Minville, raconte que les deux premiers pompiers arrivés sur les lieux ont découvert deux personnes inconscientes couchées une sur l'autre. « On a fait appel aux pompiers de Mont-Louis parce qu'on était en effectif réduit », poursuit le responsable du Service incendie.

Les deux hommes ont été transportés au centre de santé où leur décès a été constaté.

Il s'agit d'un employé de 50 ans et d'un bénévole de 60 ans.

Le Centre d'interprétation du cuivre de Murdochville
Le Centre d'interprétation du cuivre de Murdochville Photo : Radio-Canada/Jean-François Deschênes

La galerie souterraine n'était pas accessible aux visiteurs. Les deux hommes travaillaient à pomper l'eau des galeries qui avaient été inondées durant l'hiver à la suite d'une panne d'électricité.

L'accident pourrait être relié à une intoxication au gaz. « L'indicateur de gaz à l'entrée indiquait 12 CO2 », rapporte M. Minville. La norme est de 21,9.

La division des enquêtes sur les crimes majeurs et la Commission des normes, de l'équité et de la santé et sécurité au travail (CNESST) ont été appelés afin d'enquêter sur cet évènement.

Relance récente

Le Centre d'interprétation du cuivre de Murdochville venait tout juste d'être rouvert au public.

Après avoir évité de peu une fermeture, en raison de problèmes financiers, le centre a accueilli ses premiers visiteurs de la saison, la semaine dernière.

Un nouveau conseil d'administration avait été formé le printemps dernier pour sauver l'établissement qui traine une dette accumulée de 120 000 $.

Le personnel a été réduit et plusieurs membres du conseil d'administration ont accepté de travailler bénévolement pour maintenir le site où on pouvait notamment visiter les galeries de l'ancienne mine de cuivre.

  • Le centre d'interprétation du cuivre a été reconstruit en 2013 à la suite d'un incendie survenu en mars 2012 Le centre, qui donne accès aux galeries souterraines de l'ancienne mine de cuivre, relate l'histoire de l'exploitation minière à Murdochville.
  • La fermeture de la fonderie de cuivre en 2002 met fin à toutes activités minières à Murdochville. Trois cents personnes perdent leur emploi.
  • La mine de cuivre ferme en octobre 1999 en raison de l'épuisement des réserves de minerai. Trois cents personnes perdent leur emploi.
  • Les travaux d'aménagement de la nouvelle mine de cuivre de Murdochville sont lancés en 1951.