NOUVELLES

Un coureur se blesse sur un dangereux piège installé sur une piste cyclable à Longueuil

Quelqu'un aurait installé un piège visiblement destiné à blesser les passants sur la piste cyclable du parc Marie-Victorin, à Longueuil.

24/07/2017 15:17 EDT | Actualisé 24/07/2017 15:29 EDT
Facebook

Quelqu'un aurait installé un piège visiblement destiné à blesser les passants sur la piste cyclable du parc Marie-Victorin, à Longueuil. Un coureur aurait pilé sur une vis.

Les images du piège ont été affichées dimanche sur la page Facebook du Club de course CCC. On voit une planche de bois transpercée de longues vis pointant vers le haut.

Le tout était camouflé sous un tas d'herbe et de feuilles.

«J'ai vu le tas de feuilles par terre et j'ai trouvé ça bizarre, c'était dans le milieu de la track. Normalement, j'aurais sauté par-dessus ou je lui aurais donné un coup de pied comme un petit garçon. Mais cette fois, je ne sais pas pourquoi, j'ai pilé dessus», affirme la victime, Vincent Lepage, en entrevue au HuffPost Québec.

Facebook

Une des vis a transpercé le soulier de M. Lepage, qui a maintenant un trou de quelques millimètres de profondeur tout juste sous le gros orteil.

Lorsqu'il s'est penché pour voir ce qui lui avait fait mal, il a vu les vis qui dépassaient des feuilles. Son compagnon de course et lui-même ont retiré la planche pour la prendre en photo.

Une seconde planche parsemée de vis avait déjà été retirée, probablement par d'autres passants, et se trouvait dans l'herbe. Les deux objets ont été apportés au Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL).

M. Lepage croit qu'il pourrait s'agir d'un geste posé par quelqu'un qui n'aime pas les cyclistes, ou encore par des jeunes qui voulaient faire un mauvais coup.

«Ce n'était pas de la construction, c'était malicieux. On dirait qu'il y a une tendance contre les cyclistes», lance-t-il.

Le coureur, cycliste à ses heures, ne croit pas que la blessure est sérieuse. Il compte toutefois se faire vacciner contre le tétanos au CLSC.

Le HuffPost Québec a contacté le Service de police de l'agglomération de Longueuil. Au moment d'écrire ces lignes, personne n'était disponible pour commenter l'affaire.

Facebook

VOIR AUSSI:

5 bonnes raisons d'opter pour le vélo