NOUVELLES

Denis Coderre heureux du développement économique à Montréal

Dernier rapport de l’Institut de la statistique du Québec

19/07/2017 14:13 EDT | Actualisé 19/07/2017 14:13 EDT
buzbuzzer via Getty Images

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a accueilli positivement le dernier rapport de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ), qui montre que l'économie montréalaise a crû de 4,2% en un an. C'est plus que toutes les autres régions du Québec.

M. Coderre estime que sa stratégie de développement économique porte fruit, alors que l'ensemble du Québec a affiché une croissance de 2,7% de son produit intérieur brut pendant la même période.

«On a retrouvé notre pertinence comme catalyseur, affirme-t-il. On veut créer une attitude gagnante où les gens disent que ça vaut la peine d'investir à Montréal.»

M. Coderre a souligné la construction prochaine de 14 nouveaux hôtels sur le territoire montréalais, ainsi que l'importance de la construction résidentielle au cours des dernières années.

Le maire a aussi les nombreux investissements en infrastructures des gouvernements provincial et fédéral.

Pauvreté à Montréal

Exception faite du Nord-du-Québec, Montréal compte toujours – et de loin – la plus importante proportion de familles à faible revenu. Cette proportion a toutefois diminué, passant de 16,6% en 2010 à 14,7% en 2014.

«Montréal se développe, mais elle ne se développe pas au détriment de ses familles», lance le maire.

Le taux de chômage de la métropole (9,5%) demeure supérieur à la moyenne québécoise alors que le taux d'emploi demeure inférieur (59%).

Une population qui croît

Le Panorama des régions du Québec diffusé hier par l'ISQ montre également que la population de l'île de Montréal a crû plus rapidement entre 2011 et 2016 que lors de la décennie précédente. En moyenne, la région croît d'environ 1% par année. Ce chiffre était de 0,2% entre 2001 et 2006 et 0,5% entre 2006 et 2011.

Montréal a ainsi dépassé la Rive-Sud en termes d'accroissement de la population. La croissance de la Montérégie a ralenti au cours des cinq dernières années pour se situer à 0,8% annuellement.

La Rive-Nord poursuit son développement effréné. Laval, les Laurentides et Lanaudière ont tous affiché des taux d'accroissement de la population supérieurs à 1% par année depuis 2011.

Le Panorama des régions du Québec est publié annuellement par l'ISQ.

LIRE AUSSI:

» Affrontement sur Twitter entre Coderre et Dorais

» «Monsieur Fluidité» congédié par Montréal

» Élections municipales : pas de passe-droit pour Claude Dauphin dans Lachine