BIEN-ÊTRE

Les coups de coeur culinaires d'Anne Dorval

17/07/2017 11:29 EDT | Actualisé 17/07/2017 11:38 EDT
AFP/Getty Images

La comédienne Anne Dorval va régulièrement à Paris pour le travail et y fréquente certains lieux gourmands, comme La grande épicerie et le restaurant L'Avant Comptoir. Elle répond à notre interrogatoire alimentaire en soulignant son penchant pour les tomates, les fines herbes et les produits biologiques.

Pour moi, une nappe à pique-nique, c'est... du coton ou du lin, jamais du plastique.

Quand j'entends le chant de la cigale, cela me rappelle... le rosé de Provence ou des bulles.

Le plaisir alimentaire dont j'abuse chaque été : les sandwichs aux tomates.

En voyage ou en vacances, un souvenir de bouffe mémorable : en Italie, j'ai mangé des pâtes aux cèpes et des raviolis à la mortadelle.

Quand je mange un Popsicle, quel souvenir me revient? La fin des classes en juin.

Si je m'en tenais à la bouffe, je rêverais de vivre à... San Francisco, car tout est biologique, et parce qu'il y a des produits frais, des légumes et des fruits en abondance. Je pourrais dire aussi au pays du marché Jean-Talon, l'été.

Si je perdais le sens du goût, je m'ennuierais surtout... des agrumes, de la grenade, de la coriandre, du romarin – de toutes les herbes, en fait –, des tomates confites, du pain grillé trempé dans l'huile d'olive et le vinaigre balsamique.

Le fruit ou le légume le plus beau esthétiquement? Le melon d'eau.

Ce qui m'énerve le plus à table? Quand quelqu'un veut se resservir de quelque chose et qu'il n'y en a plus. Et quand il manque de poivre.

Ma devise alimentaire? Quand il n'y en a plus, il y en a encore!

VOIR AUSSI :

10 trucs pour un pique-nique sans hic