NOUVELLES

La promenade Fleuve-Montagne est inaugurée avec deux mois de retard et des dépassements de coûts

Le budget initial a été dépassé de 7 millions de dollars.

17/07/2017 12:41 EDT | Actualisé 17/07/2017 16:34 EDT
Olivier Robichaud

La Ville de Montréal a inauguré aujourd'hui la promenade Fleuve-Montagne, une promenade piétonne reliant le fleuve Saint-Laurent et le mont Royal, les deux attraits les plus emblématiques de la métropole.

«Conçue à l'échelle humaine, la promenade Fleuve-Montagne est une occasion unique pour le promeneur de vivre la ville au quotidien, d'occuper l'espace et d'y découvrir un parcours rehaussé d'expériences conviviales, d'agriculture urbaine et d'œuvres d'art», affirme le maire Denis Coderre.

Les rues McTavish et Sherbrooke ont été refaites dans le cadre de ce projet et une voie a été retranchée de l'avenue McGill College, ce qui explique l'essentiel de la facture de 49,7 M$. On y trouve notamment une exposition sur les 50 ans d'Expo 67 ainsi qu'une nouvelle œuvre d'art public des artistes Philippe Allard et Justin Duchesneau.

Promenade Fleuve-Montagne

«Ultra-banal», dit l'opposition

La partie sud de la promenade, du musée Pointe-à-Callière jusqu'à la rue Sainte-Catherine, est toutefois beaucoup moins élaborée. Aucun élément évident n'indique que l'on se trouve sur une promenade ayant un caractère particulier, outre des carrés au sol et des triangles bleus et verts indiquant que l'on se dirige vers le fleuve ou vers la montagne.

On y trouve tout de même plusieurs œuvres d'art, dont l'exposition Sentier de résilience composée de trois œuvres d'artistes autochtones. Les bancs de bois installés au Square Victoria en font partie.

«Pour 49,7 M$, est-ce qu'on a un facteur "wow"? On ne l'a pas et je suis extrêmement déçu», affirme le maire du Plateau-Mont-Royal et porte-parole de Projet Montréal, Luc Ferrandez, qui doute que cette nouvelle promenade puisse attirer les touristes.

«Est-ce que quelqu'un va faire sept heures d'avion ou sept heures de voiture pour venir voir du marquage au sol? [...] On est dans l'ultra-banal», lance-t-il.

M. Ferrandez estime que l'arrivée au mont Royal aurait été plus attrayante si la promenade traversait le campus de l'Université McGill au bout de l'avenue McGill College, plutôt que de faire le détour par McTavish.

Sous les budgets, mais plus cher que prévu

Réal Ménard, responsable des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif, a félicité la Ville d'avoir livré le projet à l'intérieur du budget de 55,4 M$. Ce budget avait toutefois été augmenté par rapport à l'estimation initiale, qui était de 42,4 M$.

La semaine dernière, The Gazette avait calculé le montant total des contrats accordés à 56,5 M$. Selon M. Ménard, certains fournisseurs n'ont pas eu à débourser l'entièreté des sommes prévues aux contrats.

Rappelons que la Ville prévoyait inaugurer la promenade le 16 mai, à la veille du 375e anniversaire de la fondation de Ville-Marie. Les travaux sur McTavish et Sherbrooke ont toutefois retardé l'événement.

M. Ménard souligne que des événements pourront être organisés tout au long du tracé.

LIRE AUSSI:
» Routes: pas d'améliorations, malgré les millions
» «Monsieur Fluidité» congédié par Montréal
» Stationnement de Montréal se libère de sa dette