POLITIQUE

À Longueuil, les partis font du coude sur la question des taxes

La campagne électorale municipale n'est pas encore lancée que les partis politiques se bousculent déjà sur la question des taxes foncières.

17/07/2017 11:51 EDT | Actualisé 17/07/2017 13:28 EDT
Ville de Longueuil

La campagne électorale municipale n'est pas encore lancée que les partis politiques se bousculent déjà sur la question des taxes foncières. Tous promettent un répit pour les contribuables, certains allant même jusqu'au gel.

Pour Josée Latendresse, chef de Longueuil Citoyen, la Rive-Sud connaît un essor économique assez important pour geler le compte de taxes.

«Les revenus de la Ville ont naturellement une croissance liée aux nouveaux projets de développement. Ces projets amènent augmentation de 3,5 %, sans augmenter les taxes», explique Mme Latendresse en entrevue.

Celle-ci affirme pouvoir boucler son budget sans affecter les services à la population ni le nombre d'emplois à la Ville. Elle espère effectuer des économies en améliorant la gestion des projets municipaux, elle qui a fait sa carrière dans le développement des organisations.

«Nous allons améliorer la surveillance des grands chantiers et être plus vigilants dans les appels d'offres. C'est là qu'on va chercher des économies. Pas dans les poches des citoyens, ni dans celles des employés.»

Mme Latendresse souligne que la passerelle Normandie, détruite par un camion en février 2015, coûtera presque 50 % plus cher que l'évaluation initiale de 8,8 M$, soit 12,8 M$. «C'est 2% de notre budget», souligne la candidate à la mairie.

Irresponsable, disent les opposants

Sylvie Parent, qui a remplacé la mairesse Caroline St-Hilaire comme chef d'Action Longueuil cet hiver, ne croit pas qu'il soit possible de geler l'impôt foncier. Elle promet une augmentation «d'au plus 1%».

«Quand on promet un gel, on n'a plus de marge de manoeuvre, souligne Mme Parent. Qu'est-ce qu'on fait s'il y a un gros imprévu? Avec l'expérience que j'ai dans le monde municipal, je peux faire des promesses réalistes et réalisables», affirme-t-elle.

Mme Parent est responsable des finances de la Ville depuis son élection aux côtés de Mme St-Hilaire en 2009.

Du côté d'Option Longueuil, les promesses fiscales n'ont pas encore été dévoilées. La candidate à la mairie et ex-députée néo-démocrate Sadia Groguhé promet toutefois de maintenir les taxes «au plus bas niveau possible».

«Les taxes ont augmenté de 24 % depuis cinq ans, il faut donner un répit aux contribuables», affirme Mme Groguhé, tout en affirmant qu'un gel serait irresponsable.

Option Longueuil promet de présenter un budget «participatif». Les citoyens seraient appelés à se prononcer sur son contenu avant son approbation par le conseil municipal.

LIRE AUSSI:
»
Action Longueuil perd deux autres figures
» La plage de Longueuil ouvrira enfin