DIVERTISSEMENT

Bizarres, affreux et sanguinolents, 11 incontournables du Festival Fantasia

La 21e édition du festival se déroule du 13 juillet au 2 août.

13/07/2017 11:08 EDT | Actualisé 13/07/2017 11:10 EDT
Courtoisie

La 21e édition du Festival Fantasia s'amorce aujourd'hui avec un programme riche en contenu comprenant plus de 150 longs métrages. Le plus grand festival de genre en Amérique du Nord ratisse large.

Voici les œuvres qui ne passeront pas inaperçues.

ALMOST COMING, ALMOST DYING

Avec ce premier long métrage, le Japonais Toshimasa Kobayashi adapte à sa façon le manga autobiographique Kumoman de Manabu Nakagawa. Alors sur le point d'atteindre l'orgasme en compagnie d'une prostituée de Sapporo, un jeune homme sans histoire et sans emploi est soudainement atteint d'une hémorragie cérébrale. Il réussit à s'en sortir vivant, mais à l'hôpital, le patient doit maintenant expliquer à sa famille tous les détails de son embarrassante mésaventure.

ASSHOLES

Considéré par Indiewire comme l'un des films «les plus dégoutants jamais réalisés», le nouvel opus de l'Américain Peter Vack est en effet un condensé de vulgarité qui frise la nausée. Vous êtes prévenu, toutefois pour les plus courageux, l'expérience scatologique vaut le détour tant la proposition semble pleine d'originalité.

BASTARD SWORDSMAN

Classique parmi les classiques des films d'action de kung-fu, cette copie 35mm datant de 1983, dernière encore disponible, est un pur bijou du genre. La technique du ver à soi est un moyen radical de terrasser ses ennemies chez le clan Wu Tang. Atmosphère mystique et scènes de combats survoltées composent la production signée par le vétéran hongkongais Lu Chun-ku.

BRIGSBY BEAR

Très bien accueillie à Cannes à la dernière Semaine de la Critique, la comédie de Dave McCary raconte les déboires d'un jeune homme asocial. Après 25 ans de vie avec ses parents dans une maison isolée, James Pope décide de partir pour Cedar Hills. Il découvre avec stupeur qu'il est le seul à connaitre l'émission pour enfants Brigsby Bear Adventures, qui s'est arrêtée sans jamais se terminer. Pour affronter sa nouvelle vie, notre héros décide de mettre en pratique les leçons de l'ours Brigsby et de lui donner une finale cinématographique.

DEAD MAN TELLS HIS OWN TALE

L'Argentin Fabian Forte met en scène une guerre des sexes ahurissante. À la fois film d'horreur, thriller subversif et comédie vengeresse, l'œuvre dénonce, à coup de morts-vivants, le machisme d'une société gangrénée par la phallocratie.

DRIB

Documentaire désopilant sur un fiasco publicitaire, Drib du Norvégien Kristoffer Borgli revient sur les aventures de l'humoriste Amir Asgharnejad, qui a attiré l'attention du monde entier grâce à ses vidéos virales dans lesquelles on le voit se faire frapper par des passants dans les rues d'Oslo. Croyant ces vidéos authentiques, une agence de publicité de Los Angeles engage Amir pour mousser les ventes d'une boisson énergétique. Mais rien ne va plus dans le monde de la consommation où chacun n'en fait bientôt qu'à sa tête.

GAME OF DEATH

Du sang vous en voulez, vous en aurez! Dans le désopilant Game of Death des Montréalais Sébastien Landry et Laurent Baz, un groupe d'adolescents sont catapultés dans une série de meurtres horribles après avoir accepté, un peu contre leur gré, les règles d'un jeu impitoyable. La grande faucheuse s'empare des perdants sans aucune pitié.

INNOCENT CURSE

La douce berceuse chantée par un mystérieux garçon aux yeux tristes coïncide avec d'étranges phénomènes. Le maître de l'horreur Takashi Shimizu nous propose un long métrage cauchemardesque où les enfants victimes de sévices reviennent se venger.

MY FRIEND DAHMER

Tiré du roman graphique culte, le long métrage déstabilisant de Marc Meyers relate les derniers mois à l'école secondaire du futur tueur en série Jeffrey Dahmer. Un an avant de commettre son premier assassinat, on découvre un jeune blondinet mal dans sa peau et sans ami, préférant occuper ses temps libres à disséquer des animaux trouvés dans la forêt.

SANTO CONTRE LES MOMIES DE GUANAJUATO

Comme l'avait annoncé la prophétie il y a tout juste 100 ans, les momies de Guanajuato ressuscitent et crient vengeance. Au cœur de cette production délicieusement vintage de 1970, le réalisateur mexicain Federico Curiel met à l'affiche les trois lutteurs les plus célèbres de la lucha libre : Santo, Blue Demon et Mil Mascaras.

TOWN IN A LAKE

La quiétude du village de Matangtubig aux Philippines est bouleversée lorsque la police retrouve dans la jungle le corps d'une fille sans vie. S'en suivent plusieurs disparitions inexpliquées choquant la population locale. Face à l'insensibilité des autorités, les familles se mobilisent malgré les embuches qui s'accumulent. Un film puissant à l'ambiance oppressante du talentueux cinéaste Jet Leyco.

LIRE AUSSI :
» Découvrez la bande-annonce du film «Les rois mongols» de Luc Picard
» Quentin Tarantino prépare un film sur Charles Manson
» Un film de Netflix sur l'anorexie soulève des questions avant sa sortie

À voir également :