DIVERTISSEMENT

Festival d'été de Québec 2017: soirée nostalgie pour The Who sur les Plaines

C'était leur première fois à Québec en 53 ans de carrière.

14/07/2017 00:23 EDT | Actualisé 14/07/2017 06:27 EDT
ROGER PHOTO
Difficile d'imaginer que Roger Daltrey a dépassé le cap des 70 ans avec toute cette énergie. (ROGER PHOTO)

QUÉBEC – La nostalgie était au rendez-vous pour les fans du légendaire groupe britannique The Who. Après une prestation de deux heures à enfiler leurs plus grands succès, leur baptême des Plaines d'Abraham restera sans contredit gravé dans la mémoire des festivaliers.

« Restez calmes, The Who arrivent », pouvait-on lire sur les écrans géants aux côtés de la scène avant leur entrée en scène. Plusieurs spectateurs, qui étaient allés voir Men Without Hats à la scène de la Francophonie, sont arrivés en vitesse sur les Plaines.

Le chanteur Roger Daltrey n'a pas manqué de fougue – ni de voix - pour démarrer en force avec I Can't Explain et The Seeker. Who Are You a donné le ton pour le reste de la soirée, où les hits ont déambulé les uns après les autres.

ROGER PHOTO

Il s'agissait de la première fois que le groupe donnait un spectacle à Québec en 53 ans de carrière. Un signe qu'ils regrettent peut-être de ne pas s'y être produits plus tôt, ils ont vanté la ville. « Vous êtes chanceux, c'est si beau », a dit le guitariste Pete Townshend.

La foule qui chantait à l'unisson Behind Blue Eyes est sans doute l'un des moments les plus touchants de la soirée. Les spectateurs se sont joints à Roger Daltrey pour bercer les Plaines avec ce succès-montre, qui a été repris par tous les groupes rock inimaginables.

Le chanteur, qui a multiplié les pas de danse pendant Generation, a pris le trépied de son micro à bout de bras pour entendre les spectateurs scander Join Together avant de poursuivre avec You Betta You Bet.

Tommy et Jimmy à l'honneur

La deuxième moitié du spectacle s'est articulée autour de leur double album Quadrophenia. I'm One suivi de The Rock ont laissé l'audience de Québec bouche bée. Love Reign O'er Me a été quelque peu retardé par un pépin technique, mais le résultat était magistral. Rien de moins!

Après l'histoire de Jimmy, celle de Tommy a fait son entrée avec panache dans le spectacle avec Amazing Journey et Sparks. Les gens ne se sont pas fait prier pour chanter Pinball Wizard, avant une prestation sans pareil de See Me, Tell Me, puis Listening To You.

ROGER PHOTO

Il ne restait plus qu'à livrer un Baba O'Riley à une foule en délire, avant de conclure en beauté avec Won't Get Fooled Again. Roger Daltrey et Pete Townshend se sont donnés sans pareil pendant la soirée. Difficile de croire qu'ils sont des septuagénaires!

Peu loquaces pendant la soirée, les membres du groupe se sont néanmoins adressés au public pour une dernière fois avant de quitter la scène.

« Il paraît que nous nous transformerons en citrouilles à 23h30, a justifié Pete Townshend. Merci, Québec, de nous avoir reçus ce soir. Nous vous reverrons un jour, je l'espère! »

On l'espère aussi!

Festival d'été de Québec - 13 juillet 2017

LIRE AUSSI:
» Toutes nos photos du Festival d'été de Québec
» Isabelle Boulay s'éclate sur les Plaines pour ses 45 ans
» Kendrick Lamar, roi d'un soir au FEQ
» Un méchant gros party pour P!nk
» Une histoire d'amour entre les BSB et Québec
» Michel Louvain ravit ses Dames en bleu
» Un carnaval éclaté pour les Cowboys Fringants
» Lady Antebellum, grosse soirée de country!