NOUVELLES

Un pêcheur meurt en libérant une baleine noire au large du Nouveau-Brunswick

Il avait quelques jours plus tôt sauvé un autre cétacé dans le même secteur.

11/07/2017 14:20 EDT | Actualisé 11/07/2017 14:22 EDT
The Associated Press
Une baleine noire de l'Atlantique nord

Une petite communauté insulaire du Nouveau-Brunswick était en deuil, mardi, après la mort d'un pêcheur tué accidentellement par une baleine noire qu'il venait de libérer d'un filet de pêche dans lequel elle était empêtrée.

Le drame s'est produit lundi dans le golfe du Saint-Laurent au large de Shippagan, dans la Péninsule acadienne.

Mackie Green, de l'Équipe de sauvetage des baleines de Campobello, a expliqué que son confrère Joe Howlett se trouvait à bord d'un navire d'intervention rapide de Pêches et Océans Canada pour participer à une opération de secours consistant à couper les câbles dans lesquels la baleine était coincée.

Joe Howlett, un pêcheur de homard âgé de 59 ans, est mort après avoir été heurté par la baleine qui venait tout juste d'être libérée et qui s'apprêtait à repartir au large.

Quelques jours plus tôt, M. Howlett avait participé à une autre expédition dans le même secteur qui avait permis de libérer une baleine noire de l'Atlantique nord empêtrée dans un filet de pêche.

Les circonstances de sa mort ont été confirmées par Pêches et Océans Canada.

«La participation à de telles opérations de sauvetage exige énormément de courage et de passion pour la préservation du bien-être des mammifères marins», a écrit le ministre Dominic LeBlanc dans un communiqué.

Le ministre a souligné que toute opération visant à secourir une baleine implique «de sérieux risques». «Chaque situation est unique et ces baleines peuvent s'avérer imprévisibles», a-t-il expliqué.

«Nous venons de perdre un membre irremplaçable de la communauté de sauvetage des baleines. La perte de son expertise et son dévouement laisseront un vide inestimable.»

Joe Howlett et Mackie Green avaient fondé ensemble l'Équipe de sauvetage des baleines de Campobello en 2002. M. Howlett était originaire de Chester, en Nouvelle-Écosse, mais il s'était installé à l'île Campobello il y a plusieurs années. Il était marié et père de deux fils d'âge adulte.

LIRE AUSSI:
» Un béluga égaré retrouve son habitat naturel dans le fleuve Saint-Laurent
» Plus de 400 baleines s'échouent en Nouvelle-Zélande
» On a découvert une baleine échouée qui avait 30 sacs de plastique dans l'estomac
​​​
VOIR AUSSI: