NOUVELLES

Un homme arrêté en Outaouais 17 ans après le meurtre d'une jeune Autochtone

Le suspect, âgé de 33 ans, est un membre de la communauté de Lac-Rapide.

07/07/2017 14:15 EDT | Actualisé 07/07/2017 14:17 EDT
Radio-Canada/Luc Lavigne

La Sûreté du Québec (SQ) annonce, vendredi, avoir arrêté un suspect dans une affaire de meurtre survenu le 10 octobre 2000 dans la communauté autochtone de Lac-Rapide, dans la réserve faunique de La Vérendrye, en Outaouais.

La victime, Rosianna Poucachiche, avait été retrouvée sans vie à son domicile familial il y a 17 ans.

Le suspect, âgé de 33 ans, est un membre de la communauté de Lac-Rapide et connaissait probablement la victime.

Son identité n'a pas encore été dévoilée puisque l'homme était mineur au moment des faits présumés.

Il a été arrêté jeudi après-midi dans une pourvoirie au sud de Lac-Rapide. Il doit comparaître vendredi après-midi, au palais de justice de Maniwaki, pour réponde à une accusation de meurtre au premier degré.

« Lors de l'arrestation, le suspect a tenté de prendre la fuite, mais il a été rattrapé rapidement par les enquêteurs », précise la porte-parole de la SQ, Martine Asselin.

Le suspect avait été arrêté et interrogé au tout début de l'enquête, mais avait été libéré faute de preuves

De nouveaux tests d'ADN effectués ce printemps grâce aux avancés technologiques ont toutefois permis de faire progresser l'enquête.

Depuis dix ans, les démarches étaient menées par l'équipe d'enquête des crimes non résolus de la SQ, après avoir été pilotées à ces débuts par l'escouade des crimes majeurs de l'Outaouais.

LIRE AUSSI:
» Lac-Simon ferme le poste de police de sa communauté
» Des femmes autochtones dénoncent la pédophilie dans leur communauté