DIVERTISSEMENT

Kendrick Lamar, roi d’un soir au Festival d'été de Québec 2017

...malgré quelques pépins techniques

07/07/2017 23:12 EDT | Actualisé 13/07/2017 20:50 EDT
ROGER PHOTO
Kendrick Lamar a enfilé ses succès, tous albums confondus, au FEQ. (ROGER PHOTO)

QUÉBEC – Le roi Kendrick Lamar n'est pas passé inaperçu pour sa première visite dans la capitale nationale. Il a ravi ses fans au Festival d'été de Québec, malgré quelques pépins techniques.

L'artiste originaire de Compton, en Californie, est arrivé la scène Bell sur les Plaines d'Abraham dans un écran de fumée. Il s'est tout de suite attaqué à DNA. de son plus récent album DAMN, avant d'enchaîner avec son succès ELEMENT.

Généreux, le rappeur de 30 ans a offert pas moins d'une vingtaine de chansons au public en étant seul sur scène. Si DAMN. est à la tête des palmarès aux États-Unis depuis sa sortie en avril dernier, cela n'a pas empêché l'artiste de revisiter ses succès King Kunta et Backseat Freestyle.

Un pépin informatique est venu interrompre le spectacle pendant quelques minutes au début du spectacle. Kendrick est rapidement revenu sur scène : « Ils ont tenté de ruiner le spectacle, mais nous faisons encore la fête, motherfuckas! »

Au deuxième pépin technique, il n'est revenu que plus fort avec HUMBLE. Idem pour le troisième, où il a enchaîné avec Mercy M.A.A.D. City. La fois d'après, il en a profité pour remercier le public de le soutenir en achetant ses albums ou en allant voir ses spectacles.

Sa prestation était entrecoupée de la trilogie The Damn Legend of Kung Fu Kenny – des petites capsules vidéo où son alter ego qui maîtrise le kung fu était en mission pour trouver la « Lumière ». Il la trouvera finalement entre les jambes d'une jolie demoiselle.

Il s'agissait peut-être de la première visite de Kendrick Lamar à Québec, mais ce n'est sûrement pas sa dernière. Il a promis de revenir bientôt.

Franglais et hip-hop en première partie

Après les orages et la pluie, les Dead Obies ont salué une foule surexcitée avec Waiting, de l'album Gesamtkunstwerk, une chanson de circonstance pour les fans qui attendaient avec impatience dans leurs ponchos et leurs sacs de poubelle.

S'en est suivi Moi pis mes homies, Jelly, sans oublier leur succès Where They @ au grand bonheur des spectateurs. Signe que la légalisation du cannabis approche à grands pas, des nuages de fumée étaient perceptibles parmi la foule. Les gars du groupe ont également fumé des joints sans complexe sur la scène pendant Explosif.

Les Dead Obies étaient « fucking contents » de performer sur les Plaines et d'assumer la première partie du spectacle de Kendrick Lamar. « On vous adore! Vous êtes magnifiques! » a lancé Joe Rocca, après Johnny. Les gars de Dead Obies en ont même profité pour dévoiler une chanson inédite, Monnaie.

Il faut dire que les festivaliers étaient bien réchauffés pour l'arrivée d'Anderson .Paak et son groupe The Free Nationals. « Ça va, tout le monde? a lancé le chanteur en français, avant de poursuivre en anglais. Nous sommes partis de Los Angeles pour faire la fête avec vous! »

L'énergie de .Paak semble sans fin; après avoir dansé lascivement avec l'aide de son trépied, il a multiplié les solos de batterie pour Put Me Thru et Luh You, avant de clore le spectacle en sautant d'un bout à l'autre de la scène pour Am I Wrong et Suede.

Après avoir dit plus d'une fois « Je t'aime » au monde de Québec, le protégé de Dr. Dre se rend à Montréal où il va clore le Festival international de Jazz samedi soir.

LIRE AUSSI:
» Toutes nos photos du Festival d'été de Québec
» Isabelle Boulay s'éclate sur les Plaines pour ses 45 ans
» Un méchant gros party pour P!nk
» Une histoire d'amour entre les BSB et Québec
» Michel Louvain ravit ses Dames en bleu
» Un carnaval éclaté pour les Cowboys Fringants
» Lady Antebellum, grosse soirée de country!

Festival d'été de Québec - 7 juillet 2017