POLITIQUE

Luc Ferrandez briguera un troisième mandat comme maire du Plateau-Mont-Royal

M. Ferrandez a été élu pour la première fois en 2009 sous la bannière de Projet Montréal.

06/07/2017 10:35 EDT | Actualisé 06/07/2017 11:54 EDT
La Presse canadienne/Mario Beauregard

Luc Ferrandez a décidé de briguer un troisième mandat comme maire du Plateau-Mont-Royal. Il brise ainsi sa promesse de ne faire que deux mandats à la tête de l'arrondissement.

M. Ferrandez a été élu une première fois en 2009. À la suite de cette élection, il avait déclaré qu'un maire ne devrait pas passer plus de huit ans au pouvoir.

«J'ai appris qu'une ville, ça ne change pas sur un horizon de huit ans. Ça change sur un horizon de 20 ans», a-t-il déclaré en conférence de presse, jeudi.

Par ailleurs, des rumeurs de son départ s'étaient multipliées lorsqu'il a annoncé qu'il ne serait pas candidat à la succession de Richard Bergeron, même s'il assurait l'intérim comme chef du parti.

Une ville à son image?

Néanmoins, M. Ferrandez estime que Projet Montréal a réussi à instaurer sa vision dans l'ensemble de la ville.

«La ville est aujourd'hui rendue là où on pensait qu'elle serait. Nous avions raison sur le développement économique. Depuis mon arrivée sur Le Plateau-Mont-Royal, il s'est créé 10 000 emplois. Il y a 4000 résidents de plus alors qu'on n'a nulle part où les mettre. »

Selon M. Ferrandez, les secteurs qui ont connu les changements les plus importants – et les critiques les plus fortes – sont ceux qui affichent aujourd'hui le plus grand dynamisme.

«Souvenez-vous de la rue Laurier, a-t-il lancé. C'était la plus grande pétition qu'on a reçue jusqu'à présent. Aujourd'hui, c'est un bijou de développement.»

Cinq nouvelles places publiques

M. Ferrandez a profité de son annonce pour souligner que cinq nouvelles places publiques seront créées dans son arrondissement au cours des prochaines années.

Le projet d'agrandissement de la place Gérald-Godin, à la sortie du métro Mont-Royal, supprimera des tronçons des rues Berri et Rivard afin d'augmenter l'espace disponible au public.

Un peu plus loin, la station-service située à l'angle de l'avenue Mont-Royal et la rue Mentana sera réaménagée par l'arrondissement.

Finalement, une «placette campus étudiant» sera aménagée devant l'école Robert-Gravel et les installations temporaires des Terrasses Roy deviendront permanentes.

De nouveaux visages

Luc Ferrandez sera appuyé de plusieurs visages connus qui briguent un nouveau mandat, soit Alex Norris et Richard Ryan. Marianne Giguère souhaite toutefois revenir comme conseillère de ville plutôt que comme conseillère d'arrondissement.

Deux nouvelles venues s'ajoutent à l'équipe. L'ex-journaliste et attachée politique du député Alexandre Boulerice, Maeva Vilain, fait le saut en politique active dans le district de Jeanne-Mance. L'intervenante sociale Josefina Blanco brigue le poste de conseillère d'arrondissement dans De Lorimier

LIRE AUSSI:
» Maximum 40 km/h (et même 30 km/h) presque partout à Montréal
» Entente de principe entre Montréal et ses policiers

VOIR AUSSI:

Élections du chef de Projet Montréal 2016