POLITIQUE

Claude Dauphin devra affronter une candidate de l’Équipe Denis Coderre

Cette fois, le politicien n'aura pas de passe-droit.

05/07/2017 18:35 EDT | Actualisé 05/07/2017 18:35 EDT
CP/Mario Beauregard

L'accord de gentleman qui a laissé le champ presque libre au maire de Lachine, Claude Dauphin, lors des élections municipales de 2013 ne sera pas renouvelé en 2017. L'Équipe Denis Coderre compte présenter un candidat contre lui, après avoir maraudé deux de ses conseillers municipaux.

Rappelons que le parti de M. Coderre n'avait présenté aucun candidat contre M. Dauphin lors de la dernière ronde électorale. Coalition Montréal et Vrai changement pour Montréal avaient fait le même choix, soulignant l'importante contribution de M. Dauphin à la vie politique municipale à titre de président de la Fédération canadienne des municipalités.

Seul Projet Montréal avait un autre candidat à la mairie de Lachine en 2013.

Besoin de changement

Or, la situation semble avoir changé. Hier, M. Coderre a présenté l'équipe qu'il souhaite élire dans cet arrondissement. La candidate à la mairie sera Catherine Ménard, directrice du Relais populaire de Lachine.

« Cette fois-ci, on pense que ça prend du changement partout », affirme M. Coderre.

Questionné à savoir si sa décision était liée aux allégations de pots-de-vin à l'époque ou M. Dauphin était président du comité exécutif dans l'administration de Gérald Tremblay, M. Coderre a répondu que cela n'avait « rien à voir ».

Parmi les candidats aux postes de conseiller de ville ou d'arrondissement se trouvent Jean-François Cloutier et Kimberley Simonyik, deux transfuges qui ont quitté le parti de M. Dauphin pour rejoindre l'Équipe Denis Coderre après qu'il fut révélé que l'UPAC menait une enquête à Lachine.

Une autre ex-alliée de M. Dauphin, Maja Vodanovic, s'est jointe à Projet Montréal. Elle se présentera contre son ancien patron.

Dauphin pas inquiet

Joint au téléphone, M. Dauphin s'est montré confiant.

« J'en ai vu d'autres, dit-il. C'est ma huitième campagne électorale gagnante, cinquième au niveau municipal. Oui, j'ai plus d'adversaires, mais ce n'est pas mauvais pour la démocratie. Et ça pourrait diviser le vote d'opposition. »

« J'ai de gros dossiers à finaliser, notamment le dossier de Lachine Est. Et j'ai encore le goût de travailler pour Lachine. »

Marvin Rotrand avec Coderre?

De l'autre côté de la ville, M. Coderre a annoncé aujourd'hui les candidats de son parti pour l'arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. Un poste demeure toutefois vacant: celui pour le district Snowdon, présentement occupé par le chef de Coalition Montréal, Marvin Rotrand.

Questionné sur la possibilité de voir M. Rotrand se joindre à lui, M. Coderre est resté vague. Il a toutefois écarté la possibilité de lui laisser la voie libre comme il l'avait fait pour M. Dauphin en 2013.

« On va présenter des candidats pour les 103 postes », a-t-il simplement dit.

M. Rotrand n'a pas retourné les appels du HuffPost Québec aujourd'hui.

LIRE AUSSI:
»
D'ex-élus éclaboussés par le scandale des compteurs d'eau (VIDÉO)
» Claude Dauphin devient président de la Fédération canadienne des municipalités
» Affaire d'espionnage: Claude Dauphin reçoit 115 000$