NOUVELLES

Neuf causes à suivre cet été

03/07/2017 05:33 EDT | Actualisé 03/07/2017 10:38 EDT
Radio-Canada

Vacances ou pas, la justice ne connaît pas de répit. Radio-Canada vous propose neuf causes à suivre pour demeurer au fait de l'actualité judiciaire pendant la saison estivale.

Voici les causes d'intérêt à surveiller d'ici septembre.

Michel Cadotte

L'accusé doit être de retour en cour le 7 juillet pour savoir s'il peut être remis en liberté en attendant son procès. Michel Cadotte, 55 ans, est accusé du meurtre non prémédité de sa conjointe, Jocelyne Lizotte, atteinte d'un niveau très avancé de la maladie d'Alzheimer. Au moment de son enquête sur remise en liberté, il avait affirmé avoir agi par compassion, pour mettre fin aux souffrances de sa femme qui n'avait plus de qualité de vie, selon lui.

Frédérick Gingras

Frédérick Gingras, qui souffre de schizophrénie, doit subir son enquête préliminaire les 18 et 19 juillet prochains. Il fait face à quatre chefs d'accusation, soit deux de meurtre au premier degré et deux de tentatives de meurtre. L'homme a été arrêté dans la foulée de la cavale meurtrière qui avait eu lieu cet hiver entre Pointes-aux-Trembles et Brossard, et lors de laquelle une mère de famille, Chantal Cyr, avait notamment trouvé la mort.

Ismaël Habib

Les observations sur la peine doivent avoir lieu le 17 août dans cette cause. Ismaël Habib vient tout juste d'être reconnu coupable d'avoir voulu quitter le Canada pour rejoindre une organisation terroriste. Il risque un maximum de 17 ans d'emprisonnement.

Bertrand Charest

L'ex-entraîneur de ski a été reconnu coupable de 37 chefs d'accusation de nature sexuelle dans cette cause qui réunit neuf plaignantes. Il doit être de retour en cour le 23 août pour les observations sur la peine. Il risque un maximum de 14 ans de prison. Son avocat étudie toujours la possibilité de porter le jugement en appel.

Randy Tshilumba

L'individu est accusé du meurtre au premier degré de Clémence Beaulieu-Patry, cette jeune fille de 20 ans qui avait été assassinée le 10 avril 2016 tandis qu'elle travaillait dans un magasin Maxi de l'île de Montréal. Le procès devant jury doit commencer dès le retour des vacances, en septembre.

Luck Mervil

Le chanteur de 49 ans est accusé d'agression sexuelle. L'événement aurait fait une seule victime et se serait produit il y a plus de 20 ans. La victime alléguée était adolescente à l'époque. Son procès doit s'ouvrir au mois de septembre et devrait durer près de deux semaines.

El Mahdi Jamali et Sabrine Djermane

Ce couple de jeunes étudiants du collège Maisonneuve est accusé d'avoir voulu quitter le Canada pour rejoindre une organisation terroriste et d'avoir eu en sa possession du matériel explosif. Leur procès conjoint, qui se déroulera devant jury, doit s'ouvrir en septembre et pourrait durer jusqu'à trois mois.

Alexandre Bissonnette

L'homme de 27 ans, qui est l'auteur présumé de l'attentat dans une mosquée de Québec, est accusé de six meurtres prémédités. De nouveaux éléments de preuve avaient été déposés, forçant le report de son dossier. Il doit être de retour en cour le 8 septembre prochain.

Trois accusés dans la tragédie de Lac-Mégantic

Quatre ans après la tragédie de Lac-Mégantic, le procès de trois des accusés doit s'ouvrir à Sherbrooke. Parmi eux se trouve Tom Harding, le conducteur du train de la Montreal, Maine & Atlantic qui s'est emballé et a explosé au centre-ville de Lac-Mégantic, faisant 47 morts. Il est accusé de négligence criminelle ayant causé la mort. Le procès devrait se dérouler jusqu'en décembre.

D'après les informations de Geneviève Garon

Déjà publié sur le HuffPost:

Explosion d'un train à Lac-Mégantic