DIVERTISSEMENT

Les 15 spectacles à ne surtout pas manquer au Festival de jazz 2017

À l’extérieur ou bien en salles, les organisateurs proposent au public une profusion de spectacles.

29/06/2017 09:17 EDT | Actualisé 29/06/2017 09:19 EDT
Michael Hurcomb/REX/Shutterstock

Le Festival international de Jazz de Montréal s'est amorcé mercredi pour une 38e édition axée sur un retour puisant aux origines musicales de l'événement. À l'extérieur ou bien en salles, les organisateurs proposent au public une profusion de spectacles. Voici les suggestions du HuffPost Québec.

1 – JEAN-MICHEL BLAIS ET INVITÉ.E.S

Le pianiste montréalais sera sur scène entouré de CFC, Foxtrott et Buffalo pour un concert en hommage aux grands minimalistes comme Philip Glass, Arvo Pärt, Steve Reich, Max Richter et John Cage. Le répertoire de l'artiste sera aussi au programme avec ambiance électro-pop et rythmes éthérés.

Le 29 juin à 19h à la Cinquième salle de la Place des Arts.

2 – KANDACE SPRINGS

Lors d'un concert célébrant le 30e anniversaire de Purple Rain, le regretté Prince invita la chanteuse de jazz à se produire à ses côtés. Depuis, la jeune femme à la chevelure exubérante, originaire du Tennessee, a fait un beau bout de chemin et nous présente son premier album, Soul Eyes.

Le 30 juin à 18h au Club Soda.

3 – LA LA LAND EN CONCERT

Gagnant de six statuettes à la dernière cérémonie des Oscars, notamment celles de la meilleure musique et de la meilleure chanson originale, la dernière proposition du cinéaste Damien Chazelle revient sur les déboires romantiques et financiers d'une jeune comédienne (Emma Stone) et d'un musicien de jazz (Ryan Gosling) au cœur d'un Los Angeles cruel et magnifié. Une occasion unique de voir ou de revoir ce classique instantané avec l'orchestre symphonique, le tout sous la direction d'Erik Ochsner.

Le 2 juillet à 19h30 à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

4 – ROBERTO FONSECA

Après avoir accompagné en tournée mondiale au début des années 2000 l'Orquestra de Ibrahim Ferrer (Buena Vista Social Club), le compositeur cubain nous offre un retour puisant dans la tradition de son pays natal à travers Abuc, un disque touchant qui retrace l'évolution du jazz à Cuba.

Le 2 juillet à 20h au Monument-National.

5 – FLAVIA COELHO

Une première au festival. Pour l'occasion, l'artiste brésilienne viendra interpréter les titres de son troisième album, Sonho Real. Entre l'atmosphère unique du Nordester et les sonorités funk de Rio, le spectacle inclura dub reggae, ska et hip-hop.

Le 4 juillet au Club Soda.

6 – SERENA RYDER

À chaque concert, l'inimitable chanteuse à la voix rauque ne passe jamais inaperçue. La Torontoise dont les chansons connaissent un succès éclatant sera de passage pour nous donner un avant-goût de son répertoire country-pop-folk.

Le 8 juillet à 21h au Métropolis.

7 – MORGAN JAMES

Une autre grande voix au festival. Formée à l'opéra, la charmante Californienne collectionne les réussites depuis que son dernier album a cumulé plus de 75 millions de vues sur la toile. Ceux qui ne la connaissent pas encore seront certainement subjugués par son talent réunissant pop, funk, rythm'n blues et musique classique.

Le 7 juillet à 18h au Club Soda.

8 – THEO LAWRENCE & THE HEARTS

L'allure atypique et décontractée du Parisien de 21 ans révèle l'héritage des grands bluesmen des années 1950. Otis Redding et Son House ne sont jamais loin chez ce jeune homme dont l'esprit est bourré d'influences multiples et intemporelles.

Le 29 juin à 17h et à 19h, le 30 juin à 19h à la Place Heineken.

9 – GABRIELLE SHONK

Il y a du Amy Winehouse et du Alicia Keys chez cette bachelière en jazz. Des comparaisons somme toute assez flatteuses pour une musicienne prometteuse qui s'est fait remarquer à l'édition 2014 de la populaire émission La Voix.

Le 5 juillet à 19h et le 6 juillet à 19h au Savoy du Métropolis.

10 – THE BROOKS

Cet octet funk que l'on nous promet électrisant rassemble plusieurs musiciens montréalais de gros calibre. Ils viendront jouer les morceaux groovy et soul de leur magnifique album Pain and Bliss, sorti en 2016.

Le 6 juillet à 21h et à 23h sur la scène TD.

11 – HARFANG

Revendiquant sans détour les influences de Radiohead, Bon Iver, Sigur Rós et Patrick Watson, les cinq membres du groupe mené par le chanteur-guitariste, Samuel Wagner, reprendront les titres folk de leur très réussi premier album, The Sun.

Le 3 juillet à 19h, le 4 juillet à 19h au Savoy du Métropolis.

12 – BETTY BONIFASSI

Ses collaborations avec DJ Champion et Beast l'ont mis sur la carte. La chanteuse montréalaise, grande amoureuse des langues et des cultures, propose ici une exploration de l'œuvre de l'ethnomusicologue Alan Lomax via une relecture contemporaine et originale des chants d'esclaves du début du siècle dernier.

Le 2 juillet à 21h et à 23h sur la Scène TD.

13 – ACID ARAB

Fiers représentants des nuits parisiennes, Hervé Carvalho et Guido Minisky bousculent la scène hexagonale avec leur électro-oriental. Nourri à la house de Detroit des années 80, le duo technoïde s'inspire des deux côtés de l'Atlantique et le résultat est assez hallucinant.

Le 5 juillet à 22h au Club Soda.

14 – PUMA BLUE

Poète romantique à l'allure punk et à la voix richement timbrée rappelant celles de Billie Holiday (eh oui!), le Londonien nous propose en toute intimité ses nouvelles compositions atmosphériques et sensuelles.

Le 1er juillet à 19h et le 2 juillet à 19h au Savoy du Métropolis.

15 – SIV JAKOBSEN

Surprise folk venue tout droit de Norvège, la sensation nordique du moment sera de passage en ville pour deux dates avec dans ses bagages les pépites mélancoliques et romantiques de son album, The Lingering. Au piano ou au violoncelle, impossible de ne pas succomber.

Le 7 juillet à 19h et le 8 juillet à 19h au Savoy du Métropolis.

Détails sur la programmation: montrealjazzfest.com

LIRE AUSSI:
» Revivez en images le concert de Coeur de pirate au Festival de Jazz de Montréal

VOIR AUSSI:

Coeur de pirate au Festival de jazz