BIEN-ÊTRE

Les petits plaisirs des vacances en solitaire

26/06/2017 05:21 EDT | Actualisé 26/06/2017 05:21 EDT
filadendron via Getty Images
Beautiful young woman holding a cup of coffee an texting at home

« Pour bien des gens, faire des activités seul est aussi agréable que de se faire arracher une dent sans anesthésie. » Si le chroniqueur d'ICI Première Stéphane Garneau force le trait, il est vrai qu'il semble souvent mal vu d'aller seul au restaurant, dans un bar ou en vacances. Solitaire occasionnel par choix depuis l'adolescence, Stéphane Garneau l'assume avec gourmandise.

L’incompréhension des autres face à la solitude choisie

En vacances alors que sa conjointe n’a pas de congé, Stéphane Garneau n’a pas d’autre choix que de s’occuper seul. Cinéphile compulsif et grand amateur de country, il n’est pas rare qu’il se rende seul aux films et aux concerts. Mais son entourage ne saisit pas toujours ce choix.

Faites le test : annoncez à la cantonade en plein milieu d’un souper entre amis que vous partez en voyage, seul, disons, pendant deux semaines. Après une courte période de silence chargée de malaises, vous allez remarquer des regards interloqués, ou encore compatissants, comme si vous veniez d’annoncer qu’on vous avait diagnostiqué une maladie vénérienne particulièrement douloureuse.

- Stéphane Garneau

Seul pour faire face à l’ennui

Selon Stéphane Garneau, c’est la peur qui freine ceux qui seraient tentés de profiter d’activités en solo. La peur de se retrouver pris avec ses pensées profondes, tout d’abord. En cette ère de divertissement numérique, il est plus délicat de se retrouver seul avec soi-même et on fait tout pour l’éviter, selon lui.

L’autre crainte est celle d’être jugé par les autres. En psychologie, on parle de l’effet de projecteur, qui décrit l’impression d’être plus remarqué ou observé que l’on ne l’est en réalité. Une croyance tenace, selon Stéphane Garneau.

Pourtant, la plupart des gens n’en ont rien à cirer de notre état de solitaire. Que vous soyez seul au cinéma ou en train de manger au bar d’un restaurant, les gens sont beaucoup trop occupés par leur petite vie et leurs petites affaires pour remarquer votre présence.

- Stéphane Garneau

Si vous êtes seul cet été, le chroniqueur conseille d’en profiter : « Vous allez certainement être plus satisfait que si vous restez à la maison hypnotisé par votre fil Facebook. »

VOIR AUSSI :

12 destinations parfaites pour voyager en solitaire