NOUVELLES

Les Norvégiens prêts à payer cher pour réparer ce rocher-pénis vandalisé

26/06/2017 08:01 EDT | Actualisé 26/06/2017 08:05 EDT
INGE AALBU via Getty Images
CORRECTION - Picture taken on June 17, 2017 shows the Trollpikken rock formation in Egersund, western Norway, before it has been vandalised. / AFP PHOTO / NTB Scanpix / Inge AALBU / Norway OUT / The erroneous mention appearing in the metadata of this photo by Inge AALBU has been modified in AFP systems in the following manner: [Trollpikken] instead of [Trollpicken]. Please immediately remove the erroneous mentionfrom all your online services and delete it from your servers. If you have been authorized by AFP to distribute it to third parties, please ensure that the same actions are carried out by them. Failure to promptly comply with these instructions will entail liability on your part for any continued or post notification usage. Therefore we thank you very much for all your attention and prompt action. We are sorry for the inconvenience this notification may cause and remain at your disposal for any further information you may require. (Photo credit should read INGE AALBU/AFP/Getty Images)

C'était un rocher en forme de pénis. Pointant fièrement vers le ciel, cette formation de la nature était une destination populaire en Norvège. Mais le «Trollpikken» (traduire «pénis du troll»), situé dans la ville d'Eigersund, a été vandalisé, le dimanche 25 juin, et se retrouve maintenant en mille morceaux au sol.

Pour un randonneur interviewé par la chaîne TV2 il n'y a pas de doute : «C'est du vandalisme. On dirait que quelqu'un a utilisé une perceuse sur le dessus». Une piste suivie par la police locale qui affirme avoir des preuves et des photos. S'il n'y a pas encore de suspect, quiconque a détruit le rocher-pénis risque jusqu'à six ans de prison.

#trollpikken er nede, men det loves at den skal komme fort opp igjen! #egersund #norge #norway

Une publication partagée par Stavanger Aftenblad (@aftenbladet) le

Une vidéo prise sur les lieux montre également la détérioration du rocher et les traces de l'utilisation d'un outil, possiblement d'une perceuse.

Face à cet acte de vandalisme, les Norvégiens ont décidé de tout faire pour rendre sa gloire au rocher-pénis et en recoller les morceaux. Un entrepreneur local a même lancé une campagne de dons et déjà plus de mille donateurs ont répondu à l'appel, collectant plus de 160 000 couronnes, soit environ 25 000 dollars canadiens.

LIRE AUSSI :

» CNN envoie un dessinateur à la Maison-Blanche

» L'orteil volé dans un bar a été retourné par la poste

» Sa mauvaise blague pourrait le mener en prison

À voir également :