DIVERTISSEMENT

Le scénario sexiste de «Wonder Woman» de Joss Whedon a fuité et c'est terrible

20/06/2017 05:11 EDT | Actualisé 20/06/2017 05:25 EDT

Joss Whedon, le créateur de Buffy contre les vampires et réalisateur des Avengers, a passé un très mauvais quart d’heure sur les réseaux sociaux après la divulgation de son scénario de Wonder Woman, qu’il a commencé à écrire à la fin de 2005, selon le Sydney Morning Herald.

Le scénario est apparu pour la première fois sur Indieground Films en mai. La nouvelle, tombée aux oubliettes depuis, est devenue virale dernièrement lorsqu’une utilisatrice sur Twitter a vivement critiqué le script.

Raye Sashayed a partagé sur le réseau social ce qu’elle considérait comme les pires parties du scénario et a résumé le tout en disant que c’était «très mauvais, fâchant et déprimant», en comparaison avec l’accueil très favorable que l’actuel film de Patty Jenkins a reçu.

«Dire qu’elle est magnifique c’est presque passer à côté de quelque chose. Elle est élémentaire, aussi naturelle et sauvage que la flore lumineuse environnante. Ses cheveux noirs tombent en cascades sur ses épaules et forment de doux arcs et boucles. Son corps est galbé, mais aussi tendu comme un arc étiré [...]», indique-t-on dans l’introduction au personnage dans le scénario.

Joss Whedon a admis dans le passé qu’il avait en tête l’actrice Angelina Jolie lorsqu’il écrivait sa version de Wonder Woman.

Le scénario dresse également un portrait terriblement raciste et stéréotypé d’un méchant de type «gangster», inclut un passage où la danse sexy du personnage de Diana (Wonder Woman) sert à distraire les vilains masculins, et de nombreux personnages se réfèrent à Diana comme une «bitch» ou une «salope».

Il y a aussi un moment où le personnage de Steve livre cette réplique incroyablement amusante et habilitante: «Tu n’es pas une héroïne, Diana. Tu es une putain de touriste.» Wow!

joss whedon

Pour Joss Whedon, qui se déclare féministe et qui aborde ce thème dans ses œuvres, le blâme n’est pas quelque chose de nouveau. Il polarise l’opinion publique, ayant autant de détracteurs que de partisans.

Un blogue Tumblr «Joss Whedon n’est pas un féministe», tente d’ailleurs de montrer des exemples de la misogynie du réalisateur.

Généralement, plusieurs critiques formulées à l’égard de Joss Whedon pointent du doigt le fait que même si sa représentation de la femme dans Buffy contre les vampires était révolutionnaire dans les années 1990, son féminisme n'est plus actuel, se concentrant souvent sur des femmes qui sont physiquement fortes, mais émotionnellement faibles.

Le film Wonder Woman de Patty Jenkin n’est pas de son côté sans ses propres critiques. Plusieurs se sont plaints que le long métrage fasse l’apologie que des femmes blanches et dénoncent son manque de diversité. D’autres ont critiqué le fait que même si le film est réalisé par une femme, il a été écrit par un homme et tous les producteurs sont des hommes sauf Deborah Snyder, la femme et collègue du producteur Zack Snyder.

Plusieurs admirateurs ont exprimé leur inquiétude quant au fait que le futur film Batgirl, qui sera dirigé le film par Joss Whedon, ait des accents similaires à son scénario de Wonder Woman.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été adapté de l’anglais.

LIRE AUSSI:

» Un cinéma distribue des produits ménagers lors d'une séance de «Wonder Woman»

» Le Liban interdit «Wonder Woman» à cause de Gal Gadot

» Les aisselles de Wonder Woman sont loin de faire l'unanimité


INOLTRE SU HUFFPOST

Les souliers de Gal Gadot