POLITIQUE

Denis Lebel sera nommé PDG du Conseil de l'industrie forestière du Québec

20/06/2017 05:18 EDT | Actualisé 20/06/2017 07:11 EDT
CP

Le député conservateur Denis Lebel prendra la tête du Conseil de l'industrie forestière du Québec à compter du mois de septembre. Hier, il a présenté sa démission comme député de Lac-Saint-Jean.

Connaissant bien des rouages du gouvernement fédéral, le politicien pourrait être un acteur du bras de fer avec le gouvernement américain dans le dossier du bois-d'oeuvre.

Déjà en novembre, il s'était rendu à Washington pour discuter du conflit sur le bois d'oeuvre avec des intervenants américains, alors qu'il reprochait à Justin Trudeau son inaction à conclure un nouvel accord.

«Aujourd'hui, on est pas mal meilleurs qu'on était et je veux encourager tout le monde à construire en bois, qu'on continue à utiliser ce matériau-là qui est très noble et durable.» - Denis Lebel, le 3 octobre 2016

Puis, en avril dernier, Denis Lebel a participé à une marche pour dénoncer la taxe américaine sur le bois d'oeuvre.

Dix ans à la Chambre des communes

L'ancien lieutenant du Québec du premier ministre de Stephen Harper a dit lundi que la vie parlementaire « l'avait usé ». Son rôle dans l'opposition lui paraît difficile, surtout après plusieurs années au pouvoir.

Avant son départ de la vie politique, il prendra quelques semaines pour régler ses dossiers et fermer ses bureaux à Ottawa et à Roberval.

Depuis l'élection du nouveau chef du parti conservateur Andrew Scheer, Denis Lebel est le deuxième élu de ce parti à démissionner après Rona Ambrose. Le parlementaire a dit avoir confiance en son nouveau leader.

Avant d'être chef adjoint de l'Opposition, Denis Lebel a notamment occupé les fonctions de ministre d’État de l’Agence du développement économique du Canada pour les régions du Québec (2008-2015), de ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales (2013-2015) ainsi que du Transport, de l’Infrastructure et des Collectivités (2011-2013).

LIRE AUSSI:

» Denis Lebel quitte Ottawa et rentre au bercail


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter