NOUVELLES

Blerim Dzemaili touche la cible et l'Impact défait les Red Bulls

03/06/2017 11:58 EDT | Actualisé 03/06/2017 11:58 EDT
USA Today Sports / Reuters
Jun 3, 2017; Montreal, Quebec, CAN; Montreal Impact defender Chris Duvall (18) shakes hand with New York Red Bulls midfielder Gonzalo Veron (30) following their game at the Saputo Stadium in Montreal, Quebec, Canada. The Impact defeated the Red Buls 1-0. Mandatory Credit: Marc DesRosiers-USA TODAY Sports

Mauro Biello ne voulait vraiment pas voir sa troupe échapper des points en fin de rencontre.

Blerim Dzemaili a été le seul à faire bouger les cordages et l'Impact de Montréal a fermé la porte par la suite, filant vers une victoire de 1-0 contre les Red Bulls de New York, samedi.

Dzemaili a inscrit son premier but en MLS, son deuxième toutes compétitions confondues, en complétant un bel échange avec Ignacio Piatti à la 67e minute de jeu.

L'Impact a ensuite limité les chances des Red Bulls et Biello a même envoyé Victor Cabrera comme cinquième défenseur à la 89e minute pour éviter le scénario catastrophe.

"Victor est arrivé avec un bout de papier, a raconté le gardien de l'Impact Evan Bush en ricanant, visiblement heureux du résultat final. C'est parfois difficile de savoir ce qui se passe en raison des nombreuses langues utilisées sur le terrain."

La stratégie s'est toutefois révélée la bonne.

"C'est quelque chose sur quoi nous avions travaillé plus tôt cette saison, mais que nous n'avions pas souvent eu la chance de tenter, a expliqué Bush. Ils avaient deux attaquants contre nos deux milieux centraux. En ajoutant un cinquième défenseur, nous avons pu mieux contrer leurs assauts."

Kemar Lawrence a atteint le poteau à la droite de Bush à la 69e minute, puis Felipe a vu son coup franc aboutir dans les mains du gardien à la 83e minute. Les Red Bulls ont ensuite été contraints à jouer en périphérie pendant le dernier quart d'heure de jeu.

"Je pense qu'en fin de match, ils avaient la possession, mais ils n'ont pas vraiment menacé, a noté Biello. Ça veut dire que nous avons fermé les espaces, que nous avons réussi une bonne couverture et que nous avons été agressifs dans les bons moments.

"Ils peuvent garder le ballon en bordure du terrain. Tant qu'ils ne pénètrent pas la défensive, il n'y aura pas de danger."

Cette victoire a permis à l'Impact (4-4-4) de quitter les bas-fonds du classement de l'Association Est. La troupe de Biello a rattrapé l'Union de Philadelphie au neuvième rang dans l'Est et n'est plus qu'à quatre points des Red Bulls et de la ligne rouge. De plus, l'Impact a plusieurs matchs en main sur la majorité de ses rivaux.

Pour leur part, les Red Bulls (6-7-2) ont encaissé un sixième revers consécutif à l'étranger.

Bush a réalisé trois arrêts pour enregistrer un deuxième blanchissage en 2017. Il a été particulièrement spectaculaire à la cinquième minute, quand il a stoppé une déviation à bout portant de Bradley Wright-Phillips.

Les Red Bulls ont dominé les 20 premières minutes de jeu grâce à du jeu physique et une pression intense. Cependant, l'Impact a fini par trouver une solution en jouant de longs ballons par-dessus les lignes adverses.

Le gardien des visiteurs Luis Robles est resté vigilant pour garder son équipe dans le match. Il a été brillant à la 49e minute avec une belle parade à sa droite pour stopper un long tir d'Ambroise Oyongo.

"Ce n'était pas un match facile, mais nous avons grandi après les 15 ou 20 premières minutes de jeu, a analysé Biello. Nous avons été capables de nous installer dans leur zone et de créer des occasions. Nous avons battu une bonne équipe et c'est un signe que nous sommes en train de grandir. Un blanchissage à domicile, ça fait du bien."

La rencontre a pris fin sur une note inquiétante pour l'Impact, alors que le capitaine Patrice Bernier est tombé maladroitement dans l'abri des joueurs locaux après un contact avec Sacha Kljestan. Après quelques minutes, Bernier a quitté le terrain par ses propres moyens après le coup de sifflet final.

Biello a indiqué que Bernier s'était fait mal aux côtes en chutant et qu'il avait peut-être eu le souffle coupé.

L'Impact sera de retour en action samedi prochain quand il débutera une séquence de trois matchs à l'étranger en MLS avec un arrêt à Kansas City pour y affronter le Sporting.