POLITIQUE

Près de 400 nouveaux membres chez Québec solidaire depuis son congrès

23/05/2017 11:06 EDT | Actualisé 24/05/2017 05:28 EDT

Québec solidaire a attiré près de 400 nouveaux membres dans ses rangs depuis son congrès lors duquel les militants ont rejeté toute convergence avec le Parti québécois, selon les plus récents chiffres internes.

Depuis le 19 mai, 393 personnes ont rejoint les rangs des solidaires. Parmi ceux-ci, environ les trois quarts ont signé leur carte de membre après le vote qui a mis fin à un avenir commun possible entre QS et le PQ, a précisé Keena Grégoire, agent de développement de Québec solidaire.

« Je pense que c’est un message qui plaît quand même à une partie de l’électorat québécois, a-t-il commenté. Ces chiffres-là démontrent qu’ils sont d’accord avec la position prise en fin de semaine. »

gabriel nadeau dubois

1000 nouveaux membres s'étaient inscrits en 24h après l'arrivée de GND à QS. (Photo: PC)

À son avis, il s’agit de la plus grande « vague d’adhésions » chez Québec solidaire depuis que Gabriel Nadeau-Dubois s’est lancé en politique. Sa candidature en mars dernier avait suscité un « effet GND » qui a attiré des milliers de nouveaux membres au sein du parti.

La majorité des délégués réunis lors du congrès de QS, dimanche, ont refusé d’entamer des discussions avec le Parti québécois pour tenter de vaincre les libéraux aux prochaines élections en 2018.

Quelques militants ont exprimé leur insatisfaction directement à Québec solidaire à la suite du vote, admet M. Grégoire, mais ils se comptent sur les doigts d’une main. Il estime qu’il est normal qu’une position « clivante » ne fasse pas l’unanimité.

« Quand on parle de trois ou quatre personnes, ça relève plus de l’anecdote qu’autre chose, dit-il. En comparaison avec la vague d’adhésions qu’on a, en bout de ligne, la grande majorité se rallie à la position prise par le congrès. »

Le Parti québécois, de son côté, a convié ses députés à un caucus spécial mardi, en pleine relâche parlementaire, deux jours après ce rejet de QS.

Le chef péquiste Jean-François Lisée, qui s’est dit déçu et étonné de cette décision, a accusé Québec solidaire d’avoir décidé de mettre la « partisanerie » devant le « bien commun ».

Il a également appelé tous les militants solidaires mécontents à venir gonfler les rangs du PQ. «On dit aux déçus de Québec solidaire, et aux militants déçus, et aux électeurs déçus: "Bien, il y a de la place pour vous chez nous!"»

Avec La Presse Canadienne.

LIRE AUSSI :

» Le PQ doit assumer ses responsabilités, selon QS

» Jean-François Lisée qualifie Québec solidaire d'intransigeant

» Convergence : une entente gardée secrète par Québec solidaire