NOUVELLES

Dopage: une commission mise sur pied par Poutine exige des changements

23/05/2017 02:47 EDT
ASSOCIATED PRESS
Russian President Vladimir Putin addresses the St. Petersburg International Economic Forum in St.Petersburg, Russia, Friday, June 17, 2016. Putin says clean athletes should not be punished because others have been caught doping.(AP Photo/Dmitry Lovetsky)

Une commission antidopage russe mise sur pied par le président Vladimir Poutine a exigé que de nouvelles mesures soient instaurées afin de récupérer les bourses données aux athlètes trouvés coupables de dopage, ce qui permettrait de restaurer la confiance envers les athlètes de Russie.

La commission, présidée par l'ex-membre du Comité international olympique Vitaly Smirnov, nie que le gouvernement russe ait joué quelque rôle que ce soit dans le camouflage de cas de dopage, comme le prétend Richard McLaren, l'enquêteur de l'Agence mondiale antidopage, dans son rapport paru l'an dernier.

Toutefois, elle a affirmé que les règles doivent être resserrées et a admis que certains entraîneurs étaient prêts à utiliser tous les moyens pour propulser leurs athlètes vers la victoire.

Dans son rapport, cette commission a indiqué que les tricheurs bénificiant "d'une absence de mécanisme de récupération des revenus des athlètes, des entraîneurs et autres spécialistes" s'ils contreviennent aux règles antidopage et elle demande que la loi soit modifiée afin de faciliter l'instauration de telles mesures.

Plusieurs athlètes d'autres pays se sont plaints que les Russes ont pu conserver les fortes sommes acquises lors de compétitions majeures d'athlétisme malgré leur disqualification.

En plus des bourses remises lors de ces compétitions, les athlètes russes obtiennent souvent d'importantes récompenses de la part du gouvernement: 4 millions de roubles (environ 95 750 $ CAN) en plus d'un véhicule utilitaire sport pour les médaillés d'or des Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

En plus de confisquer les récompenses des athlètes dopés, la commission a suggéré la tenue de plus de tests antidopage et que le personnel chargé de la tenue de ces tests aient un plus grand accès aux installations militaires où certains athlètes s'entraînent et où l'accès est fortement contrôlé. Les agents de l'AMA ont bien du mal à s'y rendre pour effectuer leurs tests.

Selon la commission, ces réformes pourraient aider à restaurer la confiance envers le sport russe non seulement en Russie, mais partout sur la planète.

Vladimir Poutine a demandé la semaine dernière à ce que cette commission soit mise sur pied. C'est lui qui a nommé le président Smirnov en place, en raison de sa "réputation irréprochable".

LIRE AUSSI:

» Des athlètes russes accusés d'avoir évité des test antidopage en compétition

» Dopage: entre le CIO et la Russie, rien ne va plus

» Dopage: voici comment les Russes ont réussi à fausser les résultats


VOIR AUSSI:

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Russian Athlete Doping Scandals