BIEN-ÊTRE

Explorer la Jamaïque... loin des clichés

18/05/2017 02:26 EDT | Actualisé 18/05/2017 02:32 EDT
mikolajn via Getty Images
Beautiful coast of Ocho Rios, Jamaica

De nombreux voyageurs ont une vision simpliste de la Jamaïque, véhiculée par des clichés profondément ancrés dans l’inconscient collectif.

En effet, pour plusieurs, la Jamaïque se résume au reggae et son ambassadeur Bob Marley, à la consommation de cannabis, aux exploits olympiques du coureur Usain Bolt, à l’attitude « cool » des Rastas, à l’improbable histoire du bobsleigh jamaïcain et, sur une note plus sombre, aux actes de violence perpétrés dans la capitale de Kingston.

Pourtant, une seule visite suffit pour comprendre que cette île des Caraïbes a beaucoup plus à offrir.

En fait, cette destination saura plaire aux amateurs de vacances « tout inclus », de musique, de culture, aux foodies, ainsi qu’aux aventureux qui préfèrent défricher la terre plutôt que de marcher dans les sentiers battus.

Évidemment, tout n’est pas rose dans ce pays où les inégalités sociales sont flagrantes. Par contre, la Jamaïque est l’endroit rêvé pour quelques jours de vacances bien mérités.

Charmante île

Dès votre première visite, vous tomberez sous le charme de ses plages de sable blanc et ses charmantes chutes d’eau, comme la célèbre Dunn’s River Falls (Ocho Rios), dont l’excursion visant à la grimper en file indienne est un incontournable.

Une visite dans Les Blue Mountains constitue également un arrêt obligatoire. C’est d’ailleurs dans ces montagnes, à 2 200 mètres d'altitude et protégé par une épaisse végétation, que l’on produit l’un des meilleurs cafés au monde. De plus, ne manquez pas de faire un arrêt au célèbre Rick’s Cafe (Negril), là où l’ambiance est à la fête et les couchers de soleil sont à couper le souffle.

Finalement, le climat tropical de la Jamaïque, sa végétation luxuriante et ses barrières de corail vous feront rêver. Sans oublier la gentillesse des Jamaïcains !

Côté nourriture, il faut absolument goûter au fameux jerk. Il s’agit d’une viande marinée (poulet, porc ou poisson), assaisonnée d’un mélange d'épices (souvent clous de girofle, cannelle, noix de muscade, thym) et de "scotch bonnet", un piment fort local. C’est gouteux et délicieux!

Sinon, le patty, un petit chausson fait à base de pâte de farine de blé et poudre de curry fourré à la viande, est un peu comme notre poutine québécoise. Bref, l’emblème du streetfood.

Enfin, pour des vacances sans soucis, optez pour un forfait tout inclus et offrez-vous différentes excursions pour découvrir les principaux attraits de la région. Avec six hôtels sur l’île, la chaîne RIU s’avère un choix judicieux. Et pour vos excursions, faites confiance à Nexus Tour, qui vous assure qualité et pertinence en tout temps.

Les incontournables de la Jamaïque :

-Dunn’s River Falls (Ocho Rios)

-Rick’s Cafe (Negril)

-Laguna Luminosa (Falmouth)

-Nine Miles (Nine Miles)

-La plage de Negril (Negril)

-Trident Castle (Port Antonio)

Démêler les clichés

–Le cannabis : Même si la « ganja » (nom donné par les Jamaïcains) est « tolérée » chez les Rastas, la réalité est que la consommation de stupéfiants est strictement interdite en Jamaïque et peut même aller jusqu’à une peine d’emprisonnement. Et la législation est très strictement appliquée pour les touristes. Ainsi, mieux vaut rester loin de cette drogue.

–Les Rastas : De plus, ce n’est pas parce qu’un Jamaïcain porte les dreadlocks qu’il est automatiquement un Rasta. Le Rastafarisme est une religion qui impose des principes de vie stricts – dont un régime qui exclut toute provenance animale – et seulement 10% des Jamaïcains en font partie.

–La violence : Pour terminer, on ne peut passer sous silence les actes de violence qui jettent un voile sombre sur cette destination. Mais, il faut comprendre que ces attaques sont localisées surtout dans les quartiers « downtown » de Kingston. Considérant que l’économie locale est basée essentiellement sur le tourisme, les zones touristiques – concentrées sur les littoraux – sont loin d’être dangereuses.

LIRE AUSSI:

» Comment payer 100$ pour un aller-retour en Floride.

» 15 raisons de retomber en amour avec Paris en 2017

» 12 voyages que vous devez faire au moins une fois dans une vie

La Jamaïque... loin des clichés