NOUVELLES

Selon ce millionnaire, les jeunes ne seront jamais riches à cause des toasts à l'avocat

17/05/2017 09:06 EDT | Actualisé 17/05/2017 09:09 EDT
Mariana Bazo / Reuters
Boxes of avocados are seen at a packaging warehouse of Hoja Redonda plantation in Chincha, Peru, September 3, 2015. The eighth World Avocado Congress, an event dedicated to production, export and marketing of Hass avocados, will be held in Peru from September 13 to September 18. Peru is the second largest exporter of Hass avocados in the world, according to local media. REUTERS/Mariana Bazo

Le millionnaire Australien, Tim Gurner, veut mettre en garde la "Génération Y" sur les méfaits de l'avocat. Rien à voir avec les ravages écologiques... Pour lui, c'est à cause des très tendances "toasts à l'avocat" que les jeunes ne peuvent pas s'acheter de maison.

Invité sur le plateau de l'émission australienne "60 minutes", le trentenaire a donné sa vision du mode de vie des jeunes. "Ils veulent manger dehors tous les jours, ils veulent voyager en Europe chaque année. Les personnes qui achètent des maisons aujourd'hui travaillent dur tous les jours, mettent de côté le moindre dollar (...)", explique le millionnaire.

Mais c'est surtout le rapport avec l'avocat qui a étonné les internautes. "Quand j'essayais d'acheter ma première maison, je n'achetais pas des 'avocado toasts' à 19 dollars et quatre cafés à 4 dollars chacun", a-t-il affirmé en faisant référence aux avocats tartinés sur des toasts que l'on trouve dans toutes les enseignes tendances et sur les comptes Instagram des "foodistas".

"Les jeunes qui veulent devenir propriétaires d'une maison devraient ARRETER d'acheter des avocats et COMMENCER par recevoir 34 000 dollars de leurs grands-parents pour commencer leurs carrières"

Cet internaute fait référence à la somme perçue par Tim Gurner de la part de son grand-père pour lancer son premier projet.

"J'étais partie pour donner un acompte pour une maison l'année dernière, mais j'ai dépensé 44 000 dollars dans des 'avocado toasts'"

Cette référence aux avocats n'est pas le fruit d'un hasard. Selon l'INSEE, en France, le prix d'un avocat au kilo a augmenté de près d'un euro en un an passant de 5,96 euros en décembre 2015 à 6,78 euros en décembre 2016. Pour Bloomberg, cette augmentation est de la faute des "hipsters" qui sont prêts à payer plus cher certains produits à la mode pour leurs petits-déjeuners. Le prix d'une caisse d'avocats de 22 kilos en provenance de Michoacan (Mexique) a doublé en un an. Michoacan est l'État duquel provient près de 80% de la production d'avocats au Mexique.

En 2016, le prix d'un avocat dans un supermarché mexicain était d'environ 4 euros, selon le journal Libération. Les Mexicains avaient alors lancé le hashtag "#CaroComoElAguacate" (aussi cher que l'avocat) sur Twitter. Les internautes s'amusaient à comparer le prix d'un avocat avec celui d'un iPhone 6.

LIRE AUSSI :

» Les toasts brûlés liés au cancer?


INOLTRE SU HUFFPOST

4 alternatives alimentaires santé et bonnes au goût (oui, vraiment!)