NOUVELLES

Marine Le Pen sabote un événement électoral de son rival Emmanuel Macron (VIDÉO)

26/04/2017 10:45 EDT | Actualisé 26/04/2017 10:45 EDT

La candidate de l'extrême droite à la présidentielle française, Marine Le Pen, a saboté mercredi un événement électoral de son rival, le centriste Emmanuel Macron, quand elle s'est présentée à l'improviste à l'usine d'électroménagers où M. Macron s'était rendu rencontrer des travailleurs.

Pendant que M. Macron s'entretenait avec des leaders syndicaux de cette usine Whirlpool du nord de la France, Mme Le Pen s'est présentée aux ouvriers qui se massaient à l'extérieur, en affirmant être la candidate des travailleurs français.

emmanuel macron

Emmanuel Macron arrive à l'usine Whirlpool d'Amiens

Cette manoeuvre politique astucieuse, retransmise en direct par la chaîne de télévision BFM, a immédiatement coupé l'herbe sous le pied à M. Macron. Alors que Mme Le Pen multipliait les égoportraits

à l'extérieur, le candidat indépendant, vêtu d'un complet et d'une cravate, rencontrait les chefs syndicaux derrière portes closes dans cette usine de la ville d'Amiens.

Ces images contrastantes - une intervention sur le terrain opposée à une approche plus posée - illustrent la ruse politique dont est capable Mme Le Pen.

La femme de 48 ans en est à sa deuxième campagne présidentielle, après avoir pris la troisième place en 2012, pendant son rival de 39 ans, un ancien banquier d'affaires et ministre de l'Économie, n'a jamais été élu.

Même avant l'arrivée impromptue de Mme Le Pen, la visite de M. Macron dans une région où la candidate de l'extrême droite a reçu le plus de votes était périlleuse puisqu'il allait devoir expliquer comment il entend abaisser le taux de chômage en France sans pour autant y aller de promesses qu'il pourrait peiner à tenir une fois élu.

La production de l'usine d'Amiens doit cesser plus tard cette année et être transférée vers la Pologne.

Mme Le Pen a promis que l'usine survivra si elle est élue. Elle a besoin de millions de votes pour l'emporter lors du deuxième tour, le 7 mai, et elle martèle sans relâche que le programme économique libéral de M. Macron se traduira par un exode des emplois vers l'étranger.

LIRE AUSSI:

» Macron, la nouvelle victime des pirates russes?

» Les 9 fausses nouvelles de la présidentielle française décryptées par un chercheur

» Le Pen quitte la direction du Front national


Le premier tour de l'élection présidentielle en France

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter