POLITIQUE

Couillard défend son chef de cabinet, qui a eu des liens avec Marc Bibeau

26/04/2017 04:32 EDT | Actualisé 26/04/2017 04:33 EDT

Le premier ministre Philippe Couillard a dû défendre, mercredi, son chef de cabinet à propos de ses liens avec Marc Bibeau, un ancien collecteur de fonds libéral qui fait l'objet d'une enquête de l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

Selon une déclaration officielle diffusée par le cabinet du premier ministre en après-midi, Jean-Louis Dufresne a eu des relations d'affaires avec Marc Bibeau.

L'entreprise dont M. Dufresne était autrefois vice-président, BCP, a reçu un mandat d'affaires publiques de Beauward, l'entreprise de Marc Bibeau, et à ce titre, M. Dufresne a dit n'avoir eu "que des liens professionnels" avec M. Bibeau.

LIRE AUSSI:

» L'opposition demande à l'UPAC de poursuivre son enquête sur Charest et Bibeau


À l'étude de crédits parlementaires de son ministère en commission parlementaire, en après-midi, Philippe Couillard a dit qu'il était au courant de la situation, quand il a été questionné par le chef péquiste Jean-François Lisée.

Le premier ministre n'a rien vu de mal dans cette situation, puisqu'on ne peut reprocher à quelqu'un d'exercer sa profession, selon lui.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Jean Charest en campagne