DIVERTISSEMENT

L'Orchestre symphonique de Québec revisite le répertoire d'ABBA

21/04/2017 06:49 EDT | Actualisé 21/04/2017 06:51 EDT
Rene Defayette

Dans le cadre des Coups de foudre Hydro-Québec, l’Orchestre symphonique de Québec et l’ensemble ontarien Jeans ‘n Classics présenteront vendredi et samedi au Grand Théâtre une version symphonique des plus grands succès d’ABBA, sous la direction de David Martin.

Des classiques de la musique pop

Souvent décrite comme un plaisir coupable, la musique du groupe suédois recèle pourtant des trésors de créativité et d’harmonie, selon David Martin, chef d’orchestre invité à l’OSQ pour l’occasion. «Ces chansons sont tellement bien construites, il y a de l’émotion, elles expriment des sentiments universels, c’est pour ça que ça marche!» s’est exclamé le maestro. Lui qui a plutôt grandi au son de Mahler et Stravinsky éprouve tout de même un plaisir sincère à diriger Dancing Queen, Fernando et Mamma Mia. «Je suis un musicien classique et quand j’ai eu à diriger ce répertoire, j’ai considéré que c’était une chance pour moi d’apprendre des chansons que je n’écoutais pas avant.»

Ce n’est pas la première fois que David Martin dirigera l’ensemble Jeans ‘n Classics, collectif de neuf musiciens et chanteurs qui se consacre à des versions symphoniques de musique populaire. «Je connais les membres de Jeans ‘n Classics depuis leurs débuts, je suis très familier avec leur style et la démarche. Ça fait dix ans que je n’ai pas travaillé avec eux, j’ai très hâte de les revoir!»

Une version symphonique unique en son genre

Il ne s’agit pas d’une soirée hommage, car les chanteurs de Jeans ‘n Classics (Katalin Kiss, Andrea Koziol, Stephanie Martin et Lis Soderberg) n’incarnent pas les membres d’ABBA. Par contre, tous les grands succès du groupe légendaire, près d’une vingtaine au total, seront joués dans une formule originale. Au programme : Knowing Me, Knowing You, Waterloo, Voulez Vous, Take a Chance on Me et bien d’autres. Parmi les moments forts de la soirée, David Martin souligne le tableau historique avec Fernando, ainsi que la romantique The Winner Takes it All et, bien entendu, l’ultime classique Dancing Queen. «Ça, c’est carrément du génie de la musique!»

Une soirée destinée à un large public

Pour l’Orchestre symphonique de Québec, ces concerts plus populaires, comme ceux avec Louis-Jean Cormier, Richard Desjardins et Michel Louvain, sont l’occasion d’amener en salle un public différent. «Je crois que ça attire un public qui ne vient pas habituellement à l’orchestre», explique David Martin. «Ça attire les gens qui aiment la musique pop et, parfois, c’est la première fois qu’ils viennent à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre. Je ne sais pas si ça se traduit en public régulier pour la série classique, mais au moins on essaie! On est chanceux d’avoir ça à Québec, c’est très courant en Amérique du Nord, des concerts plus pop, mais c’est très rare en Europe.»

La série des Coups de foudre Hydro-Québec se poursuivra à l’automne avec un hommage à Bowie et Prince (octobre) et un survol de 50 ans de musique de film (décembre).

Dancing Queen, hommage à ABBA

Les 21 et 22 avril à 20 h

Grand Théâtre de Québec

osq.org

Déjà publié sur le HuffPost: