«District 31»: la fin du conte de fées? (SPOILER)

Publication: Mis à jour:
DISTRICT 31
Courtoisie
Imprimer

Il restait un peu plus d’une minute à l’épisode. Nadine (Magalie Lépine-Blondeau) attendait dans son appartement que Patrick (Vincent-Guillaume Otis) vienne la chercher pour une soirée en tête-à-tête. Sur le point d’emménager dans leur nouvelle demeure, les amoureux étaient tout dévoués à leur bonheur.

Puis, en descendant l’escalier, Nadine est tombée sur son ex, Kevin (Alexandre Goyette), qui n’a jamais digéré leur récente rupture, apparu de nulle part parmi les boîtes de déménagement dans le condo presque vide, un fusil à la main. La pauvre policière a bien sûr tenté d’argumenter.  

«Je te connais, Kevin, t’es pas quelqu’un de violent. Je te connais. Dépose ça, on va parler, je sais que tu ne vas pas bien, il n’est pas trop tard. Je ne te lâcherai pas, je n’arrêterai pas de parler…», a-t-elle plaidé, à la fois calme et paniquée.

«Ta yeule, arrête!», a hurlé Kevin.

Puis, le coup de feu a retenti, pendant qu’à l’écran, l’heure affichait : 21h31. Une seconde plus tard, on voyait Patrick se garer devant la résidence et sortir pour aller rejoindre sa dulcinée.

Nadine avait pris le temps, un peu plus tôt, de remercier son patron, Daniel Chiasson (Gildor Roy), qui était très ému, pour tout le support qu’il leur a apporté, à Patrick et elle, depuis le début de leur séjour au District 31. Ce faisant, elle lui a exprimé son dégoût du chiffre 31. L’étrange journée qui se terminait, qui s’est déployée sous nos yeux pendant la demi-heure précédente, était le 31 du mois. D’où la symbolique du «21h31» qui scintillait cruellement avant l’ultime générique d’au revoir.

Paris ouverts

C’est ainsi que s’est terminée, jeudi, la première saison de District 31, à Radio-Canada.

On savait que cette finale ne serait pas joyeuse ; tout se dessinait pour que Nadine passe un mauvais quart d’heure. D’autant plus qu’on spéculait déjà sur le fait que Magalie Lépine-Blondeau et Vincent-Guillaume Otis ne reprendront peut-être pas leurs rôles l’an prochain.

Mais leur sort n’est toujours pas fixé pour autant. Kevin a-t-il vraiment tué Nadine, ou a-t-il retourné l’arme vers lui? Quelle macabre découverte fera Patrick lorsqu’il entrera à l’intérieur? Nadine et Patrick seront-ils de retour au poste à l’automne? Magalie Lépine-Blondeau et Vincent-Guillaume Otis poursuivront-ils l’aventure District 31, ou alors un nouveau duo d’enquêteurs s’amènera-t-il dans les décors de la quotidienne?

Laurent Cloutier (Patrick Labbé) était aussi à surveiller, lui qui en voulait également à Nadine pour les avoir envoyés derrière les barreaux, son fils et lui. Le sinistre personnage s’est manifesté à un certain moment, téléphonant à son ancienne collègue pour lui prodiguer des menaces, comme il l’avait déjà fait, mais ce n’est pas lui qui aura  porté le coup de grâce.

On craignait en outre sérieusement pour la sécurité d’Isabelle (Hélène Bourgeois-Leclerc), qui s’était mise dans le pétrin avec les trafiquants de drogue dans le but de protéger sa fille, mais la bombe placée sous sa voiture en début d’épisode se sera finalement avérée sans conséquence, parce qu’annoncée et déjouée à temps par Poupou (Sébastien Delorme).

District 31 a été le succès cendrillon de l’année en télévision, atteignant même plus d’un million de téléspectateurs chaque soir depuis les Fêtes. Ces derniers jours, la série de Luc Dionne est même arrivée nez-à-nez, au chapitre des cotes d’écoute, avec les séries éliminatoires du Canadien de Montréal, à TVA Sports, un exploit digne de mention. Et ce, alors que certaines critiques envers District 31 avaient été mauvaises à ses débuts! Avec pareille finale, gageons que l’engouement n’est pas près de s’estomper…


VOIR AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
«District 31»: la fin du conte de fées?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction