DIVERTISSEMENT

«Occupation double»: les nouveautés à signaler (VIDÉO)

18/04/2017 04:33 EDT | Actualisé 19/04/2017 07:52 EDT

C’est officiellement parti pour Occupation double «génération V». Julie Snyder et son équipe convoquaient les médias à Beloeil, sur la rive-sud de Montréal, dans une maison Bonneville en construction, mardi matin, pour dévoiler les informations relatives à cette 11e saison de la populaire téléréalité, qui connaîtra à l’automne un nouveau départ, tout en conservant les mêmes fondations.

Voici quelques nouveautés à signaler sur la mouture revampée d’Occupation double. Les mots à retenir? Technologie, interactivité, nouveaux visages et… Bali, évidemment!

-       L’émission sera présentée à V dès le début octobre 2017. Quatre rendez-vous seront à l’horaire pendant les 12 semaines de diffusion : un de 90 minutes le dimanche soir, une quotidienne de 30 minutes du lundi au mercredi et une incursion dans les coulisses de 30 minutes le jeudi. Il y aura trois semaines de décalage entre les tournages et la diffusion.

-       L’animateur d’Occupation double sera l’humoriste Jay Du Temple. L’acteur de Like-Moi et intervenant de Code G sera l’hôte tant de l’édition du dimanche que de celles présentées en semaine. Vêtu d’une coquette chemise aux motifs d’ananas, mardi, Jérémy Du Temple-Quirion (de son nom complet), 25 ans, avait 11 ans lorsqu’Occupation double a vu le jour sur les ondes de TVA, en 2003… et ses parents lui interdisaient alors de le regarder! Il a embarqué dans le train vers la septième saison, lorsque Pierre-Yves Lord en a pris la barre en remplacement de Joël Legendre, et a ensuite toujours considéré Occupation double comme un addictif plaisir coupable, au même titre que la musique de Taylor Swift, qu’il adore.

Jay Du Temple, qui rêve depuis longtemps de voyager à Bali, estime que Julie Snyder a probablement craqué pour sa personnalité d’humoriste et compte demeurer lui-même et ne pas se prendre au sérieux pendant qu’il sera aux commandes d’Occupation double. Il perçoit son rôle comme celui d’ami des candidats. «Mon premier travail, c’est d’être le confident des participants, a-t-il souligné en entrevue. Je dois être là pour être à l’écoute.» Il est conscient que les demoiselles pourraient essayer de le séduire pendant le périple, comme s’il était un participant, mais le jeune homme ne compte pas miser là-dessus dans son animation. Jay Du Temple ne cache pas que le remodelage d’Occupation double et la volonté d’aller vers des candidats moins stéréotypés l’ont convaincu de tenter sa chance pour être de l’équipe ; au départ, il avait toutefois auditionné pour être collaborateur à ODplus en direct (vois plus loin), mais Julie Snyder a plutôt vu en lui son animateur principal.

Célibataire, Du Temple avoue être mal à l’aise avec Tinder, les messages-textes et autres techniques de séduction modernes, qui ne laissent pas beaucoup de place à l’authenticité, soutient-il. «Il n’y a rien de plus concret que le contact humain», plaide-t-il. Diplômé de l’École nationale de l’humour en 2013 – il était de la même cohorte que Katherine Levac et Mehdi Bousaidan -, Jay Du Temple produit présentement lui-même sa première «moyenne» tournée de spectacles, qui l’amènera au Métropolis, à Montréal, le 8 septembre ; le lendemain, il s’envolera pour Bali et se consacrera ensuite à Occupation double les trois mois suivants. Ce contrat l’a contraint à déplacer une quinzaine de représentations.

Sinon, il est de Code F et Code G, à VRAK, et écrit présentement une nouvelle pour le roman Histoires de gars, dont il est l’un des trois auteurs masculins, et qui paraîtra au début 2018. Il offrira une heure de matériel inédit à Zoofest cet été et vise à lancer son premier «vrai» one man show en 2018.

-       MusiquePlus aura aussi droit à sa part du gâteau Occupation double. Du dimanche au mercredi, juste après l’épisode diffusé à V, une rétrospective et «analyse» des plus récents développements entre nos célibataires concurrents, intitulée ODplus en direct et animée par Marina Bastarache, y sera relayée en direct. Les collaborateurs Fred Bastien, Marie-Lyne Joncas, Guillaume Pineault, Gabriel D’Almeida-Freitas, Ève Côté, Valérie Daure, Nabil Lahrech et Laurie Doucet (elle-même ex-participante d’Occupation double) y apporteront leur grain de sel. Julie Snyder dit avoir été conquise par l’excellent français de Nabil Lahrech, un youtuber que son fils vénère et qui a participé au Banquier spécial ados. Le public pourra également dire son mot, et on accueillera des invités (ex-animateurs ou candidats de OD, fanatiques de l’émission, etc) à ODplus en direct.

-       Les candidats seront transportés à Bali pendant leur aventure. L’île indonésienne a  récemment été classée au sommet du palmarès des destinations à visiter à tout prix en 2017 par le site TripAdvisor (une distinction qui a été rendue publique après que l’équipe d’Occupation double eut arrêté son choix de lieu de tournage). L’endroit est réputé pour son caractère festif, qui prête au party, mais également pour son aspect zen, car spiritualité, yoga et nourriture santé y occupent une grande place. Une portion du film Mange, prie, aime y a d’ailleurs été filmée. On y remarquera les falaises qui bordent l’Océan Indien et Pacifique, les vagues idéales pour le surf, les volcans et les rizières.

Les deux maisons des candidats féminins et masculins, identiques, sont agrémentées de piscines et de verdure à profusion. Pour la première fois, Julie Snyder, qui a pourtant produit toutes les versions antérieures d’Occupation double, se joindra à l’équipage et s’offrira un séjour à Bali pour veiller au bon déroulement des opérations. La productrice ignore encore si ses enfants, Thomas et Romy, l’accompagneront.

-       Le couple qui remportera la compétition mettra la main sur une maison Micro-Natur offerte par les Industries Bonneville, construite sur mesure expressément pour lui et située dans le cadre enchanteur des Laurentides, dans la municipalité de La Conception, à quelques «balles de neige» du Mont Tremblant et de la rivière Rouge, sur un site qu’on dit enchanteur, parfait pour le vélo et le ski de fond, entre autres. Le modèle Micro-Natur est un amalgame de caractéristiques de deux modèles très populaires chez les Maisons Bonneville, soit la Maison Natur et le  Micro-Loft.

La résidence offerte aux gagnants, habitable à l’année, comptera 1100 pieds carrés de superficie et 40 pieds linéaires de fenêtres,  et sera dotée d’une terrasse sur le toit, parfait pour les cocktails au soleil couchant. Ce prix est d’une valeur de 400 000$, et on en aura un aperçu au premier gala d’Occupation double, qui y sera enregistré. D’autres surprises s’ajouteront éventuellement au lot des vainqueurs.

-       Étant donné qu’on ne peut plus faire fi de la technologie, même dans les rapports de séduction, un volet interactif sera greffé à Occupation double. Les gars et les filles en quête de l’âme sœur auront tous un cellulaire en leur possession et auront l’obligation de créer des contenus qui seront ensuite partagés sur la toile : photos, vidéos, statuts, textos, etc. Par contre, ils n’auront pas de réseau pour se brancher et n’auront pas accès à ce qui se dit sur eux sur les réseaux sociaux. On créera également des outils ludiques pour les internautes qui auront envie d’échanger sur l’action de OD : vidéos 360 degrés des délibérations, Facebook live, «ODMojis», sondages pour changer le cours de l’émission, extraits inédits, etc.

-       Occupation double se dote d’un nouveau logo pour son grand retour, le «O» de «Double» étant maintenant représenté comme un cœur. On ne dit pas non plus «Occupation double à Bali», mais bien «Occupation double Bali».

-       Les «classiques» qui ont fait la marque d’Occupation double, soit le jeu de la bouteille, les voyages, les partys et les soirées d’élimination, font toujours partie du concept.

-       Les auditions de recrutement des candidats d’Occupation double démarreront les 27 et 28 mai prochains, à Montréal. Des arrêts sont prévus à Québec les 3 et 4, et 10 et 11 juin à Québec, puis une autre escale à Montréal est planifiée les 17 et 18 juin. Des détails seront bientôt communiqués via les réseaux sociaux. Il faut être âgé entre 20 et 35 ans pour s’inscrire, et on souhaite recruter des personnes aux horizons éclectiques, physiquement, culturellement et intellectuellement différents les uns des autres.

«On cherche des personnalités», a-t-on indiqué mardi, en insistant sur le fait qu’à Occupation double, rien n’est scénarisé. «On prend ce qui se passe dans les maisons, et on surfe là-dessus», a noté Valérie Dalpé, productrice au contenu. Julie Snyder a d’ailleurs raconté avoir jadis été outrée de constater qu’à Star Académie, en France, on influençait les résultats des votes du public en donnant plus de visibilité aux participants que préférait la maison de disques partenaire du concours. Un procédé qu’elle n’a jamais appliqué ici, ni à Star Académie, ni à Occupation double.

-       V ne s’en cache pas, Occupation double est, jusqu’ici, la production la plus coûteuse de son histoire. Ça coûte combien à fabriquer, exactement? «Cher!», a rigolé Jacques Mathieu, directeur général, contenu et développement, chez Groupe V Média. «On ne s’est pas aidés en allant à Bali…», a-t-il ensuite reconnu. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Photos de la conférence de presse d’Occupation Double