NOUVELLES

Le Canadien prend les devants dans sa série face aux Rangers de New York

16/04/2017 09:54 EDT | Actualisé 17/04/2017 09:13 EDT
Icon Sportswire via Getty Images
NEW YORK, NY - APRIL 16: The Canadiens celebrate after Montreal Canadiens left wing Artturi Lehkonen (62) nets the puck past New York Rangers goalie Henrik Lundqvist (30) during the second period of game 3 of the first round of the 2017 Stanley Cup Playoffs between the Montreal Canadiens and the New York Rangers on April 16, 2017, at Madison Square Garden in New York, NY. (Photo by David Hahn/Icon Sportswire via Getty Images)

Le Canadien de Montréal l'a emporté 3-1 face aux Rangers de New York, dimanche, au Madison Square Garden, pour prendre une avance de 2-1 dans cette série de premier tour.

Les hommes de Claude Julien ont récupéré l'avantage de la glace, qu'ils avaient perdu après le premier match au Centre Bell, en livrant une rencontre presque sans reproche au moment où ils en avaient grandement besoin.

« Ce n'est pas un match parfait, a soutenu Julien, mais c'est un bon match sur la route. On a fait beaucoup de bonnes choses, défensivement, offensivement. On a joué un match de 60 minutes comme on en avait besoin. Les matchs se jouent un à la fois et ce soir, je peux dire que j'ai aimé notre effort. Maintenant, c'est de mettre ça de côté et de reprendre le boulot demain. »

Carey Price a été rarement mis à l'épreuve alors qu'il n'a fait face qu'à 21 tirs.

« Nous avons disputé un match idéal à l'étranger. Nous avons joué de façon très serrée et avec beaucoup de confiance », a souligné le gardien du Tricolore.

Il se dirigeait vers un sixième jeu blanc en carrière en matchs éliminatoires lorsqu'il a finalement cédé devant le défenseur Brady Skjei avec un peu plus de deux minutes à jouer au troisième vingt.

Les Rangers avaient alors retiré Henrik Lundqvist et fait appel à un sixième attaquant.

Le Canadien s'était toutefois déjà donné une avance de trois buts grâce aux filets d'Artturi Lehkonen, tard en deuxième période, et ceux de Shea Weber et d'Alexander Radulov, en troisième.

Les buts de Lehkonen et de Weber ont été marqués pendant des avantages numériques, les premiers dans de telles circonstances de part et d'autre depuis le début de la série.

Le Canadien a finalement dirigé 29 tirs vers Lundqvist.

« Nous avons écopé de deux punitions en zone offensive, à 200 pieds de notre filet, ce qui n'est pas recommandé. Et ils nous l'ont fait payer », a déclaré l’entraîneur-chef des Rangers Alain Vigneault.

« Ils jouent très bien défensivement et leur structure est solide, a ajouté Vigneault en parlant du Tricolore, qui a obtenu 29 tirs vers Henrik Lundqvist. De notre côté, notre 4e trio est celui qui joue le mieux. Nos meilleurs doivent retrouver leur jeu, et en ce moment, ils ne l'ont pas. »

Le quatrième match sera présenté mardi soir au Madison Square Garden. La cinquième rencontre suivra jeudi au Centre Bell.


Résumé du match

En deuxième période, Lehkonen a complété un superbe jeu de passe pour briser la glace du troisième affrontement.

Tomas Plekanec a passé la rondelle à Brendan Gallagher, placé près du but, qui a ensuite trouvé Lehkonen dans l'enclave. Lundqvist n'a pas été en mesure d'arrêter le tir bien placé du Finlandais.

Il avait auparavant frustré les joueurs du Canadien à plusieurs reprises, notamment Andrei Markov et Torrey Mitchell.

Weber a trouvé le fond du filet au milieu de la troisième période pour marquer son premier but des séries éliminatoires. Alex Galchenyuk et Radulov ont obtenu les aides sur ce deuxième but du Canadien.

Weber a procuré un important coussin au Tricolore lorsqu'il a déjoué Lundqvist après une belle pièce de jeu de Galchenyuk. Ill ne restait alors que 25 secondes à une double mineure à Mats Zuccarello pour bâton élevé à l'endroit de Markov.

Peu après, Radulov en a rajouté avec un troisième but, à la suite d'un bel effort individuel. Le Russe a littéralement tiré un défenseur adverse sur son dos, avant de battre Lundqvist d'une main.

« C'est bien d'avoir gagné, mais il ne faut pas oublier que c'est une série quatre de sept, a rappelé Radulov. Il pourrait y avoir quatre autres rencontres. Nous pouvons savourer le moment ce soir, puis nous préparer pour le prochain match. Rien n'est encore fait, et la prochaine rencontre sera d'une grande importance. Les Rangers vont sortir avec force et nous devrons afficher un plus grand effort encore et jouer avec autant d'autorité, en équipe. »


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Série Canadiens-Rangers: cinq confrontations à surveiller