BIEN-ÊTRE

Saks OFF 5TH ouvre un premier magasin québécois à Place Ste-Foy

06/04/2017 01:12 EDT | Actualisé 06/04/2017 01:32 EDT
Annie Lafrance

C’est aujourd’hui que la populaire enseigne Saks Fifth Avenue a ouvert son magasin Saks OFF 5TH à Place Ste-Foy, le premier en sol québécois. Proposant plusieurs marques et griffes à rabais, la bannière a fait courir les foules en ce jeudi matin pluvieux.

L’ouverture s’est faite en grande pompe, en compagnie du président de Saks Fifth Avenue, Jonathan Greller, et de l’animatrice Maripier Morin. Propriété de HBC La Baie d’Hudson, Saks Fifth Avenue poursuit son expansion canadienne pour ouvrir un total de 25 magasins au pays d’ici 2018.

Lancée en 1990 pour liquider la marchandise de Saks Fifth Avenue, la bannière Saks OFF 5TH s'est réinventée ces dernières années pour devenir un détaillant à rabais important. Elle offre un éventail de plus de 800 marques proposant un assortiment de vêtements, de souliers et d’accessoires de luxe pour femme, homme et enfant à des prix réduits jusqu’à 65 %.

Un nouveau Holt ?

Aménagé dans l’immense local (plus de 35 000 pieds carrés) laissé vacant par le départ d’Holt Renfrew, le nouveau magasin présente une configuration moderne et aérée et devient ainsi un commerce pilier pour Place Ste-Foy.

Un deuxième magasin québécois, aux Galeries d’Anjou, ouvrira ses portes à l’été 2017.

Trois questions au président de Saks OFF 5TH, Jonathan Greller :

Pourquoi avoir choisi la ville de Québec pour ouvrir votre premier magasin en sol québécois ?

Parce qu’on avait d’abord une opportunité (par la fermeture d’Holt Renfrew). Mais surtout parce que le marché correspond parfaitement à notre signature. Les gens de Québec ont un style à la fois européen, très couture et élégant, et aussi un intérêt pour les marques. Nous sommes ravis d’y ouvrir notre premier magasin québécois.

Vous avez ouvert ces derniers mois vos premiers magasins canadiens, près de Toronto et de Calgary notamment. Et votre expansion canadienne prévoit un total de 25 magasins d’ici l’an prochain. D’autres joueurs ont échoué avant vous, comme Target. Êtes-vous satisfaits de la réponse des consommateurs ? Est-ce à la hauteur de vos attentes ?

Oui, totalement. L’expansion canadienne de notre enseigne va bon train et les délais sont respectés. En magasin, la réponse est plus que satisfaisante : nous sommes enchantés de voir l’intérêt des consommateurs pour notre entreprise et nous sommes confiants en l’avenir.

Alors que le futur appartient au magasinage en ligne, croyez-vous être à contre-courant en ouvrant des magasins dans des centres commerciaux ?

Pas du tout. Dans notre secteur d’activités, les clients apprécient l’expérience en magasin. Comme il y a de nouveaux arrivages presque tous les jours, les clients sont pratiquement assurés de trouver à chacune de leurs visites des marchandises différentes, y compris des créations uniques en leur genre. Ils aiment les chercher et les essayer.

Ceci dit, notre stratégie est globale et nous sommes très actifs en ligne. Nous livrons désormais partout au Canada, via notre site web américain (www.saksoff5th.com).


Saks OFF 5TH ouvre un premier magasin québécois à Place Ste-Foy


À VOIR AUSSI