VIDEO

Bombardier: quelque 200 citoyens manifestent contre les hausses des dirigeants

02/04/2017 02:13 EDT | Actualisé 02/04/2017 03:08 EDT

Quelque 200 personnes de toutes les couleurs politiques ont manifesté devant le siège social de Bombardier à Montréal, dimanche, pour contester la décision de l'entreprise qui a décidé de hausser considérablement la rémunération de ses dirigeants pour l'année 2016.

Les manifestations en avaient contre la direction de l'entreprise, qui, avant cette annonce, avait demandé et obtenu l'aide financière des gouvernements provincial et fédéral, en plus d'avoir ordonné des milliers de mises à pied dans le cadre de son plan de redressement.

Certains militants ont aussi déploré la réaction "molle" du gouvernement de Philippe Couillard, qui a critiqué cette décision, mais qui n'a pas remis en question l'investissement de 1,3 milliard $ US consenti à Bombardier pour le développement de l'appareil CSeries. Le gouvernement fédéral, de son côté, a octroyé un prêt de 372,5 millions $ US.

LIRE AUSSI:

» Malgré la tourmente, Bombardier persiste et signe

» Le président exécutif du conseil d'administration de Bombardier renonce à son augmentation de salaire

» Trudeau commente le bond des rémunérations des patrons de Bombardier


Des représentants du Parti québécois (PQ), de la Coalition avenir Québec (CAQ) et de Québec solidaire (QS) ont participé à la manifestation.

Un représentant du Parti libéral a aussi tenté de rejoindre la foule, mais il a été rapidement chahuté et est aussitôt reparti dans une voiture noire. L'attachée de presse de Jean-Marc Fournier, Karla Duval, a confirmé que le leader du gouvernement s'était rendu sur place.

La cause a permis de former des alliances improbables _ tant le chroniqueur de droite Éric Duhaime que la députée du parti de gauche Québec solidaire, Manon Massé, ont pris la parole pour dénoncer Bombardier.

Le PQ présentera mardi une motion pour que l'Assemblée nationale demande aux dirigeants de Bombardier de renoncer à leur hausse de rémunération. Le député Éric Lefebvre, de la CAQ, et la députée Manon Massé, de Québec solidaire, ont tous deux indiqué dimanche qu'ils devraient appuyer la motion.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation contre Bombardier