BIEN-ÊTRE

Les avantages d'une maternité tardive

25/03/2017 09:56 EDT | Actualisé 26/03/2017 03:44 EDT

Les femmes des pays développés attendent de plus en plus longtemps avant de tomber enceintes. Or, une étude récente affirme que cela pourrait être à l’avantage de leurs enfants.

Il n’est pas rare que les grossesses tardives soient présentées comme étant nuisibles à la fois au bébé et à sa mère. Les conversations portent généralement sur la fertilité déclinante des femmes et les possibles complications à leur état de santé. De plus, les femmes se font souvent conseiller d’éviter les grossesses tardives pour amoindrir le risque d’autisme ou de malformations congénitales chez l’enfant, bien que le lien de causalité entre ces problèmes et l’âge de la mère soit très ténu.

Pourtant, la grossesse tardive comporte des avantages significatifs en termes de bien-être maternel et de développement socio-affectif de l’enfant.

Une étude réalisée auprès de 5000 mères danoises, publiée récemment dans l’European Journal of Developmental Psychology, a découvert que les mères plus âgées sont moins susceptibles de crier après leurs enfants et de les punir sévèrement. Ceux-ci sont donc moins susceptibles de présenter des troubles socio-affectifs ou de comportement.

« Lorsqu’on évalue les conséquences physiques et psychosociales des maternités de plus en plus tardives, il est important de considérer à la fois le pour et le contre », a affirmé par voie de communiqué Dion Sommer, auteur de l’étude et psychologue à l’Université d’Aarhus.

Au Danemark, l’âge moyen de la grossesse est de 30,9 ans (comparativement à 26,3 ans aux États-Unis), et le nombre de femmes de 40 ans et plus menant une grossesse à terme a quadruplé depuis 1985.

Aux fins de l’étude, les chercheurs ont analysé des enfants à l’âge de 7, 11 et 15 ans. Ils ont découvert que les enfants de mères plus âgées ont moins de troubles socio-affectifs ou de comportement à l’âge de 7 et 11 ans, mais que cet avantage s’estompe lorsqu’ils parviennent à l’âge de 15 ans. Ils ont également observé que les mères plus âgées sont moins susceptibles de réprimander ou de discipliner sévèrement leur progéniture.

Ces constats ne sont guère étonnants, sachant que les mères plus âgées sont généralement plus instruites, plus stables dans leurs relations et en meilleure posture financière. Or, en faisant abstraction de ces paramètres, les chercheurs ont découvert que la maternité tardive était elle-même un facteur de mieux-être significatif. Pourquoi? Parce que l’âge est parfois synonyme d’une plus grande maturité psychologique.

« Nous savons qu’en vieillissant, les gens deviennent plus flexibles mentalement, qu’ils sont plus tolérants envers autrui et qu’ils sont eux-mêmes plus épanouis émotionnellement », affirme Sommer. « Cette maturité psychologique pourrait expliquer pourquoi les mères plus âgées réprimandent ou punissent moins souvent leurs enfants. »

 

Bref, un environnement plus positif et moins axé sur la punition contribue à une enfance plus saine et heureuse.

Cette étude n’est pas la première à souligner les avantages d’une maternité tardive. En 2012, le British Medical Journal a publié un article affirmant que les mères âgées avaient des enfants en meilleure santé. D’autres travaux ont pour leur part démontré que les mères âgées ont tendance à éprouver un plus grand bien-être durant la grossesse et immédiatement après l’accouchement. Enfin, une étude récente a constaté que les enfants de mères âgées sont plus intelligents et possèdent de meilleures aptitudes cognitives.

Bien entendu, il existe quantité d’autres recherches faisant état des conséquences positives d’une maternité précoce. Il n’est donc pas possible d’établir de manière uniforme l’âge idéal pour tomber enceinte, mais il est clair que la jeunesse n’est pas toujours la meilleure option.

Ce texte initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l'anglais.

À VOIR AUSSI


LIRE AUSSI:

» Vous pensiez la séduire ainsi? Vous vous trompiez!

» Select, la version secrète de Tinder destinée aux gens beaux et riches

» Mesdames, voulez-vous un cunnilingus gratuit?