DIVERTISSEMENT

Le festival littéraire Metropolis bleu 2017 célèbre la poésie

21/03/2017 07:35 EDT | Actualisé 21/03/2017 07:35 EDT
Chris Ryan via Getty Images

La 19e édition du festival littéraire Metropolis bleu se fera sous l’égide de la poésie sous toutes ses formes. Lundi en conférence de presse, les organisateurs ont également annoncé une programmation riche en rencontres, le tout représenté par 250 événements.

Le grand rendez-vous printanier des amoureux des livres proposera au public de Montréal un nombre hallucinant d’activités offert en plusieurs langues. La poésie encore avec les présences de grandes figures internationales comme l’Israélien Amir Or, la Palestinienne Samah Sabawi, l’Écossais Harry Giles et bien d’autres.

Tout d’abord, les récompenses qui seront remises durant la manifestation. Cette année, le Grand prix littéraire international sera décerné à Anita Desai, écrivaine d’origine indienne à qui l’on doit le magnifique Le jeûne et le festin. Signalons également la venue de Francisco Goldman (Dire son nom) gagnant du prix Premio Metropolis Azul.

L’Américain de descendance Ojibwé, David Treuer (Et la vie nous emportera) recevra le prix littéraire des Premiers peuples. La New-yorkaise d’origine camerounaise, Imbolo Mbue (Voici venir les rêveurs), et l’écrivain chinois, Montréalais d’adoption, Xue Yiwei (Shenzheners), recevront les prix Des mots pour changer et celui de la Diversité pour une première œuvre littéraire.

Du 24 au 30 avril, le festival se déclinera de mille et une manières. Impossible ici de résumer la programmation tant les propositions sont nombreuses. Toutefois, signalons plusieurs événements comme Étonnante Slovénie, une fenêtre sur la littérature slovène réunissant des écrivains de la scène contemporaine. Un spécial Dieu, littérature et sociétés viendra raviver (ou non) le sentiment du sacré chez les lecteurs avec au menu plusieurs panels philosophiques.

On a déjà hâte au spécial littérature hispanophone et lusophone représenté par un florilège de tables-rondes aussi intéressantes les unes que les autres allant d’un hommage à la femme de lettres brésilienne Clarice Lispector au Cuba de l’après-Fidel en passant par une réflexion sur le merveilleux monde des tacos.

Détails: metropolisbleu.org

INOLTRE SU HUFFPOST

25 femmes qui font bouger le milieu du livre