DIVERTISSEMENT

L'épisode 13 de la saison 7 de «The Walking Dead» vient confirmer la théorie du «discours de la mort»

13/03/2017 01:06 EDT | Actualisé 13/03/2017 04:19 EDT

Les fans de "The Walking Dead" seraient-ils devins? Alors que le treizième épisode de la saison 7 a été diffusé dimanche soir.

Dans cette série apocalyptique où les personnages principaux tombent comme des mouches, tous les décès auraient un point commun: un "discours de la mort", une de leur théorie s'est confirmée.

ATTENTION SPOILERS

Cet article raconte l'épisode 13 de la saison 7


 

Vous êtes vraiment sûr de vouloir tout savoir?


 

Alors, c'est parti.

Dans l'épisode "Bury Me Here", la théorie des admirateurs de The Walking Dead s'est révélée exacte avec le décès de Benjamin, soldat d'Ezekiel et apprenti de Morgan. Richard, qui n'a cessé de prôner une guerre entre le Royaume et les Sauveurs, a concocté un plan pour se faire tuer par ces derniers. Il espère devenir ainsi le facteur déclenchant qui incitera le roi Ezekiel à partir au combat. Malheureusement, son plan ne se déroulera pas comme prévu. En retirant une pastèque sur les 12 de la livraison, il va faire tout dégénérer. Au lieu d'assassiner Richard, les Sauveurs abattent le jeune Benjamin.

Jusqu'ici rien d'anormal, sauf que Benjamin a énoncé un "discours de la mort" à Ezekiel dans un épisode précédent appelé "Rock in the road". Il tentait alors de convaincre le roi de s'engager auprès de Rick en expliquant: "Si on ne les aide pas, si on leur tourne le dos, ils ne peuvent pas gagner. Et s'ils gagnent par miracle, ils nous auront sauvés et on n'aura rien fait. Mon père disait: 'Si on te demande d'être héroïque, sois-le.' Tu veux que je sois prêt à tout, je le suis. Nous le sommes."

Selon le YouTubeur BrokenRobot3000, ceci était un "discours de la mort", ces grandes déclarations qui annoncent les dernières heures d'un personnage. Elles sont repérables lorsque quelqu'un "récite un long monologue à propos de la vie, d'une victoire ou d'un sacrifice", explique-t-il.

Ces mots attachants et poignants, qui prouvent l'importance de celui qui les prononce, existeraient depuis la saison 2 avec le décès de Lorie. C'est désormais une étape incontournable dans la série: Andrea, Beth, Noah, ou Denise, ils sont tous passés par là...

Une mort "nécessaire"

Les fans ont également vu juste à propos de l'impact de la mort de Benjamin, jeune protégé du roi, sur le choix d'Ezekiel de s'engager dans la bataille de Rick contre Negan. Alors que Carol revient au Royaume à la fin de l'épisode 13 pour lui dire qu'il est temps de se préparer au combat, il le sait déjà. L'épisode parle même d'une mort "nécessaire".

Après la mort de Ben, Morgan pète les plombs. Il semble revenu au même point que dans un des épisodes de la saison 3 de la série. Depuis son arrivée au Royaume, il avait pris Ben sous son aile et la mort de celui-ci fait remonter les souvenirs de la perte de son fils Duane. Il apprend la vérité sur le plan de Richard et finit par tuer ce dernier à mains nues, devant Ezekiel et les Sauveurs.

Ça valait bien la peine de lutter pour trouver la paix!

On dirait bien que Carol et Morgan ont oublié toutes leurs velléités pacifiques, du moins pour le moment. Ce qui veut dire que ce sera sûrement bientôt au tour des Sauveurs de regarder les fleurs (une référence aux paroles de Carol à la petite Lizzie dans l'épisode 14 de la saison 4 de "The Walking Dead" avant de lui tirer une balle dans la tête).

Cet article, publié à l'origine sur le Huffington Post américain, a été traduit par Guillemette Allard-Bares pour Fast for Word.

Voir aussi:


INOLTRE SU HUFFPOST

The Walking Dead