POLITIQUE

Direction du Parti conservateur: Maxime Bernier dénonce la mobilisation des agriculteurs

11/03/2017 10:51 EST | Actualisé 11/03/2017 10:52 EST

Face à la campagne que mènent des agriculteurs québécois pour nuire à sa candidature, Maxime Bernier demande à ses partisans de se mobiliser eux aussi. Dans un courriel envoyé à des membres et obtenu par Radio-Canada, le député de Beauce s'en prend également à ses adversaires qui courtisent les agriculteurs.

Un texte de Raphaël Bouvier-Auclair

« De faux conservateurs qui se soucient seulement de défendre leur système de type soviétique. » Voilà comment, dans ce courriel, où il cite un récent reportage de Radio-Canada, Maxime Bernier décrit les agriculteurs qui adhèrent au Parti conservateur pour tenter de l'empêcher de devenir chef.

Leur but : défendre le système de gestion de l'offre qui leur permet de déterminer la production et le prix du lait, des oeufs et de la volaille. Maxime Bernier veut abolir ce système et offrir des compensations aux agriculteurs. Il promet aux consommateurs que ces produits seront plus abordables.

Dans le courriel envoyé à des membres jeudi, le député de Beauce, qui se décrit comme « le seul candidat capable de remporter une majorité de sièges au Québec », demande donc à ses partisans de l'aider financièrement et d'adhérer eux aussi au parti s'ils ne sont pas encore membres.

«Si vous êtes un vrai conservateur qui se soucie de l’avenir de notre pays, j’ai besoin de vous dans mon équipe.» - Extrait du courriel envoyé par la campagne de Maxime Bernier

Maxime Bernier attaque au passage sans les nommer deux de ses adversaires, Steven Blaney et Andrew Scheer. Ces candidats ont multiplié les activités de campagne auprès d'agriculteurs québécois récemment.

Maxime Bernier a également beaucoup abordé le sujet sur les réseaux sociaux récemment.

Les agriculteurs québécois s'organisent

Depuis quelques semaines, les adhésions au parti se multiplient dans de nombreuses circonscriptions rurales au Québec.

Selon nos informations, certains camps estiment que, d'ici la fin de la course, au moins 2000 agriculteurs pourraient avoir adhéré à la formation. Sur Facebook, plus de 8500 personnes ont adhéré en moins de deux mois à un groupe qui appelle à se mobiliser pour défendre la gestion de l'offre.

Leur présence pourrait avoir un effet dans 30 à 40 circonscriptions québécoises.

En ce moment, le parti ne compte environ que 5500 membres dans la province.

Fonctionnement du système électoral

  • Peu importe le nombre de membres, les 338 circonscriptions ont le même poids, soit 100 points
  • Dans chaque circonscription, les points sont attribués en fonction du pourcentage obtenu par chaque candidat
  • Pour gagner, un candidat doit obtenir la moitié des 33 800 points disponibles dans le pays
  • Plusieurs tours de scrutin pourraient donc être nécessaires