NOUVELLES
10/03/2017 09:31 EST | Actualisé 10/03/2017 09:36 EST

Des cadres de Bombardier en Suède soupçonnés de corruption

Bloomberg via Getty Images
A Bombardier logo sits on a presentation platform at Bombardier Inc.'s Litchurch Lane railcar factory in Derby, U.K., on Thursday, May 15, 2014. Bombardier's transportation unit won $8 billion of new business in the first three months of 2014 and had a record backlog of $38.4 billion, including a $2.1 billion train deal with Transport for London. Photographer: Chris Ratcliffe/Bloomberg via Getty Images

La justice suédoise soupçonne de corruption trois cadres de l'entreprise québécoise Bombardier en lien avec un contrat d'équipement de signalisation ferroviaire avec l'Azerbaïdjan et pour une histoire de société écran.

Les cadres suédois de Bombardier-Transport auraient notamment vendu des équipements à une mystérieuse entreprise fictive dont les dirigeants auraient des liens de longue date avec un proche du président russe Vladimir Poutine.

Les cadres suédois de Bombardier Transport auraient conspiré avec des représentants du gouvernement azerbaïdjanais pour obtenir un contrat de 340 millions de dollars en 2013.

Aucune accusation formelle n'a encore été déposée.

Plus de détais à venir.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter