POLITIQUE

Sondage SOM: la plupart des Québécois refusent d'accueillir plus d'immigrants

01/03/2017 07:32 EST | Actualisé 01/03/2017 10:47 EST
Mark Blinch / Reuters
A young Syrian refugee looks up as her father holds her and a Canadian flag at the as they arrive at Pearson Toronto International Airport in Mississauga, Ontario, December 18, 2015. REUTERS/Mark Blinch TPX IMAGES OF THE DAY

Une majorité de Québécois est défavorable à l'idée d'accueillir davantage d'immigrants au Canada à la suite des mesures anti-immigration du président américain Donald Trump.

Un sondage SOM publié mercredi par Cogeco Nouvelles précise que 55 pour cent des répondants croient que le Canada ne devrait pas accueillir davantage d'immigrants à la suite des mesures anti-immigration du président américain.

En revanche, 36 pour cent des gens approuvent l'idée d'en accueillir davantage, alors que 9 pour cent se disent indécis.

Les catégories de personnes qui sont les plus favorables à l'idée d'accueillir davantage d'immigrants à la suite des mesures adoptées par l'administration Trump sont les 18-24 ans, dans une proportion de 55 pour cent, ceux qui ont une langue maternelle autre que le français, dans une proportion de 49 pour cent, et ceux qui ont une scolarité de niveau universitaire, dans une proportion de 49 pour cent.

De même, 75 pour cent des personnes interrogées se disent d'accord avec l'idée de resserrer la surveillance aux frontières pour empêcher l'arrivée d'immigrants illégaux.

Les personnes ayant le français comme langue maternelle sont encore plus nombreuses à le penser, soit 79 pour cent.

Seulement 19 pour cent s'opposent à l'idée.

De plus, moins du tiers des Québécois interrogés jugent que le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, gère correctement le dossier de l'arrivée au pays des immigrants illégaux, soit 29 pour cent d'entre eux.

À l'opposé, ils sont 42 pour cent à estimer qu'il ne gère pas correctement l'arrivée d'immigrants illégaux au Canada, alors que 29 pour cent affirment ne pas le savoir ou ont refusé de répondre à la question.

Les catégories de personnes qui sont les plus nombreuses à trouver que le premier ministre Trudeau gère correctement ce dossier sont les 18-24 ans, dans une proportion de 46 pour cent, et celles qui ont une autre langue maternelle que le français, dans une proportion de 39 pour cent.

Le sondage indique aussi que les Québécois interrogés sont partagés à propos du statut de Montréal comme ville sanctuaire pour recevoir les sans-papiers.

Ce sont ainsi 36 pour cent d'entre eux qui sont en faveur du concept de Montréal ville sanctuaire, 41 pour cent qui sont contre et 23 pour cent qui n'ont pas voulu répondre ou n'avaient pas d'opinion à ce sujet.

Le sondage SOM a été mené du 24 au 27 février auprès de 1010 adultes québécois, anglophones et francophones, par internet. Il comporte une marge d'erreur de 3,4 pour cent 19 fois sur 20.

Doit-on accueillir davantage d'immigrants au Canada à la suite des mesures anti-immigration du président Trump?

  • Oui: 36 pour cent
  • Non: 55 pour cent
  • Ne sait pas, ne répond pas: 9 pour cent

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Recensement 2016: les faits saillants