POLITIQUE

L'ex-maire Applebaum ne portera pas sa condamnation en appel

27/02/2017 05:28 EST
Bloomberg via Getty Images
Michael Applebaum, mayor of Montreal, speaks during the International Economic Forum Of The Americas' Conference Of Montreal in Montreal, Quebec, Canada, on Monday, June 10, 2013. The Conference of Montreal brings together Heads of State, the private sector, international organizations and civil society to discuss major issues concerning economic globalization, focusing on the relations between the Americas and other continents. Photographer: David Vilder/Bloomberg via Getty Images

Reconnu coupable de fraude, d'abus de confiance et de complot, l'ex-maire de Montréal par intérim Michael Applebaum n'interjettera pas appel de sa condamnation. Sa sentence sera prononcée le 30 mars prochain.

La Couronne réclame une peine de deux ans de pénitencier et deux ans de probation. La défense demande plutôt une peine de 12 à 15 mois, dont une partie ou la totalité serait purgée dans la collectivité.

Alors qu’il était maire de l’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Michael Applebaum a reçu quelque 30 000 $ en pots-de-vin, de la part de promoteurs immobiliers et d’un ingénieur, entre 2006 et 2011, dans le but de favoriser un projet.

Il a été reconnu coupable, à la fin janvier, de 8 chefs d'accusation sur les 14 dont il faisait l'objet, dont fraude envers le gouvernement, complot dans le but de commettre une fraude envers le gouvernement, abus de confiance et complot dans le but de commettre un abus de confiance.

Avec les informations de Geneviève Garon

À VOIR AUSSI


Les citations politiques de 2017


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter