BIEN-ÊTRE

10 conseils pour réussir sa randonnée alpine (VIDÉO)

24/02/2017 11:24 EST | Actualisé 24/02/2017 11:25 EST

Cette année, la randonnée alpine a le vent dans les voiles au Québec. À cheval entre la raquette et le ski de fond, ce sport vous permet de gravir des montagnes et de découvrir des territoires sauvages et souvent immaculés.

1) Choisissez votre type de randonnée

Il existe plusieurs types de randonnée alpine. Comme le proposent le Mont-Tremblant et le mont Sutton, il est possible de monter sur des sentiers balisés, puis de descendre sur les pistes entretenues. Au Massif de Charlevoix, l’offre est la même à l’exception que la descente se fait sur des versants sauvages et non patrouillés. Un peu plus loin, notamment dans les Chic-Chocs, dans les Rocheuses et dans les Alpes, on pourra partir avec un GPS pour explorer le territoire à sa guise. Aucune piste balisée, aucune patrouille. Il est alors préférable d’être accompagné d’un guide.

2) Choisissez votre sentier de remontée et de descente

Étudiez la carte des sentiers et choisissez le sentier qui convient. Tandis que certains sentiers seront très abrupts, d’autres le sont moins. Interrogez-vous sur le dénivelé et sur le relief qui vous convient pour monter et sur le style de descente possible : sous-bois, hors-piste, bols, pistes balisées ?

3) Équipez-vous convenablement

L’équipement ressemble beaucoup à celui pour le ski alpin, à la grande différence des bottes et fixations que l’on peut placer en mode « ascension » ou en mode « descente ». Préférez un équipement léger, sans pour autant perdre la performance du ski pour la descente. Pour la randonnée alpine hors-piste, équipez-vous d’un GPS, d’un ARVA (appareil de recherche de victime d’avalanche) et d’une pelle pour déterrer votre collègue enseveli sous l’avalanche !

4) Ajustez votre équipement

Pour la montée, attention de ne pas trop serrer les bottes. Assurez-vous également que les peaux collent bien à vos skis et que vos bâtons sont à la bonne hauteur. Prévoyez également un sac à dos de 20 à 30 litres.

5) Habillez-vous de plusieurs couches

Comme en ski de fond, partez avec plusieurs couches de vêtements. Gardez en tête que vous aurez très chaud durant la montée, mais qu’une fois au sommet, exposé au vent et à l’altitude, vous risquez de vous refroidir rapidement. Pour la montée, habillez-vous idéalement de pantalons et d’un manteau de type Gore-Tex, d’une tuque légère et de gants légers. Pour la descente, prévoyez une veste en duvet ou un polar pour mettre sous le manteau, un casque et des mitaines chaudes.

6) Buvez beaucoup d’eau et grignotez des collations

Comme dans tout sport, la bouteille d’eau est indispensable. Et comme vous serez assujetti au vent, au froid et à une grande dépense calorique, il est impératif d’apporter des collations consistantes. Noix, barres tendres et chocolat chaud sont à privilégier.

7) Allez à votre propre rythme

Contemplez ! Et pour être en mesure de contempler, il vaut mieux aller à son propre rythme. Prenez le temps de vous arrêter ici et là pour admirer la nature changeante. Ne partez pas en lièvre, car vous risquez de vider vos réserves d’énergie avant d’arriver au sommet.

8) Choisissez vos partenaires

Mieux vaut choisir ses partenaires, au risque de se retrouver seul au milieu de la forêt. L’idéal est de partir avec des amis qui ont la même intention que vous : initiation, performance, contemplation, lenteur… Soyez sur la même longueur d’onde !

9) Restez sur le sentier

Même si le sentier est bien balisé et que le parcours vous semble clair, ayez sur vous une carte des sentiers afin de vous repérer facilement au besoin. Un GPS peut aussi être utile dans certains cas.

10) Soyez un minimum entrainé

La randonnée alpine est beaucoup plus exigeante que la plupart des autres sports d’hiver. Vous serez surpris de constater à quel point le sport demande un bon cardio. Donc avant de vous lancer dans une longue expédition, assurez-vous d’avoir la forme physique !

À voir également:

30 idées pour un rendez-vous amoureux en plein air

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter