NOUVELLES

Apple emménagera à partir d'avril dans son «Park» aux allures de vaisseau spatial

23/02/2017 07:55 EST | Actualisé 23/02/2017 07:56 EST

Apple commencera à emménager à partir du mois d'avril dans son nouveau siège social (la marque préfère le mot "campus") aux allures de soucoupe volante en Californie, a annoncé le groupe mercredi 22 février.

Le complexe circulaire, baptisé Apple Park est basé comme le campus actuel du groupe à Cupertino, dans la Silicon Valley. Il devrait à terme héberger plus de 12 000 personnes. C'est Steve Jobs qui avait présenté ce projet futuriste imaginé par Norman Foster en juin 2011, quelques mois avant le décès du fondateur de la marque à la pomme, disant à l'époque viser une installation dans les locaux en 2015.

La structure en forme de vaisseau spatial, presque entièrement vitrée, est moderne et épurée. "Nous avons réalisé l'un des bâtiments les plus éco-énergétiques du monde et le campus fonctionnera entièrement sur l'énergie renouvelable", s'est enorgueilli Tim Cook. L'Apple Park est coiffé de 17 mégawatts de panneaux solaires.

apple park

Le nouveau campus s'étend sur plus de 70 hectares. Cet immense espace, qui s'apprête à accueillir près de 12 000 employés, est composé de bureaux, de locaux de recherche et de développement sécurisés.

Mais Apple a pensé au bien-être de ses salariés, comme l'avait fait Google avant lui, et a imaginé des espaces de détente: théâtre, centre de fitness, pistes de course extérieures de plus de 3 kilomètres et même un verger. Le théâtre pouvant accueillir 1000 personnes portera d'ailleurs le nom de Steve Jobs.

steve jobs theatre

Steve Jobs Theatre

Le grand public n'est, quant à lui, pas en reste. Un centre d'accueil des visiteurs a été aménagé avec un Apple Store et un café.

Le groupe indique que le déménagement des anciens locaux prendra plus de six mois. Bien qu'ouvert le nouveau campus ne sera pas entièrement achevé. Les employés d'Apple devront cohabiter jusqu'à l'été avec des chantiers de construction.

Les monstres de la technologie en quête de grandeur

Apple n'est pas le seul géant à vouloir élargir son siège. Ces dernières années Facebook et Amazon se sont tous les deux lancés dans de vastes projets architecturaux. Alors que le premier a agrandi son campus de Menlo Park en 2015, le second a entamé la construction de son nouveau siège social de Seattle.

La ville californienne de Mountain View avait en revanche retoqué en partie en 2015 un projet de Google, en n'autorisant qu'un seul des quatre sites sur lesquels il prévoyait de réaménager son campus. L'expansion des groupes technologiques n'est pas sans susciter des critiques dans la Silicon Valley, car elle contribue à une explosion des prix de l'immobilier dans la région ainsi qu'à des problèmes de circulation.

VOIR AUSSI:

L'évolution des logos high tech

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter