POLITIQUE

La plainte contre Jason Kenney rejetée

13/02/2017 01:18 EST | Actualisé 13/02/2017 01:18 EST
Anadolu Agency via Getty Images
OTTOWA, CANADA - APRIL 14: Canada's Minister National Defence Jason Kenney speaks during an announcement for a new deployment of 200 troops on a training mission to western Ukraine, joining American and British allies in support of Ukrainian President Petro Poroshenko's combat forces, in Ottowa, Canada on April 14, 2015. Canada will send 200 military trainers to Ukraine, joining the U.S. and Britain in an international effort to shore up the eastern European country's combat forces. (Photo by Cole Burston/Anadolu Agency/Getty Images)

La plainte déposée auprès du Parti progressiste-conservateur (PC) demandant que Jason Kenney soit disqualifié de la course à la direction du parti a été rejetée à l'unanimité par le parti dimanche.

La plainte avait été déposée par Jeff Rath, un membre du PC. Ce dernier accusait Jason Kenney d'avoir violé à plusieurs reprises les règles de la course à la direction, tout en faisant tort au parti et à sa marque.

Jeff Rath a été impliqué dans la campagne de financement du député Richard Starke, un des deux autres candidats dans la course avec l’avocat Byron Nelson.

Richard Starke a dit qu’il ne soutenait pas la plainte et avait demandé à Jeff Rath de se retirer de sa campagne.

« Le parti prend toutes les plaintes au sérieux et après avoir révisé la plainte soumise par Jeff Rath, nous sommes confiants dans le fait qu’il n’y a pas eu de violation au Code de conduite d’éthique », a indiqué la présidente du Parti progressiste-conservateur, Katherine O’Neill par communiqué.

Jason Kenney fait la promotion d’une fusion entre le Parti progressiste-conservateur et l’opposition Wildrose, pour défaire le Nouveau Parti démocratique en 2019.

Le prochain chef du parti sera choisi le 18 mars, lors d'un congrès.

À VOIR AUSSI


Les citations politiques de 2017


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter