POLITIQUE

Romeo Saganash se moque de Justin Trudeau en demandant un programme national sur les canots et les pagaies

10/02/2017 03:36 EST | Actualisé 10/02/2017 04:20 EST

OTTAWA – Romeo Saganash a écrit une lettre satirique au premier ministre Justin Trudeau pour se moquer d’une réponse qu’il avait donnée à propos du financement promis pour les Premières Nations.

Le député du NPD d’Abitibi-Baie James-Nunavik-Eeyou lui a fait une demande pour lui faire part de son désir de voir la création d’un « programme national sur les canots et les pagaies » en vue du prochain budget fédéral. Le Huffington Post Québec a obtenu la version française de sa lettre envoyée en anglais.

Lors d’une récente assemblée publique à Saskatoon, Trudeau a expliqué que plusieurs chefs autochtones lui avaient dit avoir besoin de fonds publics pour des centres jeunesse avec « des télévisions, des salons et des divans ».


« Lorsqu’un chef me dit ça, je sais qu’il n’a pas consulté les jeunes, parce que la plupart des jeunes à qui j’ai parlé veulent un endroit où ils peuvent ranger leurs canots et pagaies pour rétablir un lien avec leur terre et un endroit avec l’accès à Internet pour faire leurs devoirs », a-t-il poursuivi.

Saganash, un ancien chef cri, lui a écrit que c’est « tout un honneur » de voir un premier ministre « aussi à l’écoute » des jeunes autochtones, qui doivent composer avec une épidémie de suicides, entre autres.

C’est pourquoi il s’engage à pagayer « d’un bout à l’autre du pays pour dire aux Premières Nations qui s’inquiètent des répercussions de ces projets de ne pas s’en faire, puisque grâce à cet investissement budgétaire pressant dans nos entrepôts de canots, nos liens avec les terres et les eaux sont maintenus ».

« J’ai moi-même souvent déploré le manque d’espace sur la Colline du Parlement pour ranger mon canot et ma pagaie, écrit-il en conclusion. Je salue votre vision, Monsieur le premier ministre, et j’ai hâte de voir votre gouvernement régler cette crise urgente dans le prochain budget. »

« Stupide et très insensible »

En entrevue avec le HuffPost, Saganash a expliqué qu’il ne pouvait pas « laisser passer » une telle réponse du premier ministre sans répondre.

Le député néodémocrate siège sur le Comité permanent des affaires autochtones et du Nord, qui étudie actuellement le problème du suicide chez les jeunes.

« On a fait le tour de certaines communautés, on a entendu des experts, des jeunes aussi, explique-t-il. Jamais, une seule fois que cette question-là a été soulevée, que les jeunes avaient besoin d’espace pour remiser leurs canots et leurs pagaies. »

Saganash espère toujours que Justin Trudeau présente des excuses pour son commentaire « stupide et très insensible ».

Lisez la lettre complète de Romeo Saganash à Justin Trudeau :

Romeo Saganash écrit à Justin Trudeau by Le Huffington Post Québec on Scribd



INOLTRE SU HUFFPOST

Un nombre record de députés des Premières nations en 2015