POLITIQUE

Conseil du statut de la femme: Eva Ottawa explique les raisons de sa démission

02/02/2017 12:55 EST | Actualisé 02/02/2017 12:56 EST
Radio-Canada.ca

QUÉBEC – Partie moins de cinq mois après sa nomination à titre de présidente du Conseil du statut de la femme, Eva Ottawa a brièvement expliqué les raisons de sa démission, jeudi.

«Depuis mon entrée en fonction, je me suis rendu compte que mon désir de prioriser les dossiers autochtones, entre autres le féminisme autochtone, ma vision, et mes idées bien arrêtées sur les enjeux devenaient parfois inconciliables avec la fonction de présidente du Conseil et la mission de l'organisation, écrit-elle dans un communiqué de presse. Malgré le court temps que j'ai occupé cette fonction, mon intégration et mon adaptation, compte tenu de mon bagage culturel, n'a pas aussi été facile.»

«L'arrimage de tous ces aspects avec l'organisation présentait donc des défis importants sur lesquels nous avons travaillé ensemble», ajoute-t-elle.

Eva Ottawa a remis sa démission à la ministre responsable de la Condition féminine, Lise Thériault, le 30 janvier dernier.

Selon un article du quotidien La Presse et des informations recueillies par Le Huffington Post Québec, Eva Ottawa était fréquemment absente au Conseil du statut de la femme et son travail de gestionnaire était critiqué.

Eva Ottawa n’a pas annoncé son départ à la petite équipe de l’organisme, qui a appris la nouvelle par les médias.

INOLTRE SU HUFFPOST

Principales pionnières féministes du Québec