NOUVELLES

«Yolocaust», le site qui replace les selfies inappropriés au mémorial de l'Holocauste de Berlin

19/01/2017 11:13 EST

Il y a des endroits où le poids de l'Histoire impose la décence. Ce point de vue est partagé par de nombreuses personnes ulcérées de voir des visiteurs se photographier tout sourire au mémorial de la Shoah de Berlin, érigé en hommage aux Juifs assassinés en Europe par les nazis.

C'est le cas du satiriste israélien Shahak Shapira, installé à Berlin, qui a monté un projet artistique pour dénoncer cette course aux J'aime jugée inappropriée sur les réseaux sociaux.

Avec "Yolocaust", mot formé du terme "yolo" ("On ne vit qu'une fois", utilisé par les internautes) et d'Holocauste, il entend replacer les égoportraits trouvés sur Facebook, Instagram, Tinder et Grindr dans le contexte de l'horreur des camps de la mort.



"Près de 10 000 personnes visitent le mémorial de l'Holocauste de Berlin chaque jour, explique Shahak Shapira sur le site de son projet. Beaucoup d'entre eux prennent des clichés stupides, sautent ou font du skateboard et du vélo sur les stèles" qui "symbolisent les tombes des six millions de Juifs tués ou enterrés dans les fosses communes, et les cendres grises issues des fours crématoires".







Sur son site, Shahak Shapira donne aussi la possibilité aux internautes qui ont publié l’égoportrait ou le cliché d'origine de faire une demande de suppression. "Vous n'avez qu'à envoyer un courriel à undouche.me@yolocaust.de", écrit-il. Dans l'argot américain, "douche" est une injure qui signifie "imbécile".

INOLTRE SU HUFFPOST

L'holocauste raconté en Lego