BIEN-ÊTRE

Des forfaits pour tous les goûts à l'Hôtel Le Germain Charlevoix

16/01/2017 03:48 EST | Actualisé 17/01/2017 01:47 EST
Véronique Harvey

Vous le connaissez probablement sous le nom « La Ferme », complexe hôtelier inauguré en septembre 2012, dans le cadre du mégaprojet récréotouristique Le Massif de Charlevoix. En effet, malgré son changement de nom et d’administration en septembre 2015, l’Hôtel Le Germain Charlevoix gardera toujours son petit « surnom »… qui rappelle ses origines.

Situé à Baie-Saint-Paul, sur le terrain de l’ancienne ferme Filbaie — qui fut un temps l’une des plus grosses fermes laitières de la région —, Le Germain Charlevoix brille par son mélange d’urbanité et de ruralité.

« Le Germain Charlevoix, c’est la proximité avec la nature, mais dans le calme et le confort d’un hôtel de luxe », explique le concierge en chef de l’établissement, Vincent Grégoire.

En effet, ce n’est pas dans tous les hôtels qu’on peut apercevoir des vaches, des poules, des cochons et des moutons par la fenêtre de sa chambre « dernier cri ».

Élaboré grâce à la vision novatrice du cofondateur du Cirque du Soleil, Daniel Gauthier, l’établissement pavillonnaire de 140 chambres a remporté plusieurs prix de design et se démarque par son confort et son respect du terroir.

Forfaits sur mesure

Depuis le rachat de l’hôtel par le Groupe Germain, une attention particulière est portée au volet « activités » de l’établissement. On retrouve donc un éventail de forfaits pour tous les goûts… et les budgets !

Pour satisfaire la clientèle variée, de nombreuses offres sont disponibles, dont le Forfait Gourmandise (incluant un repas 3 services, une nuitée, un petit-déjeuner et l’entrée au spa), le Forfait Weekend de filles (incluant un cocktail de bienvenue, une nuitée, un petit-déjeuner, une séance privée de yoga, une boîte à lunch santé et l’accès au spa), ou le Forfait Ski (incluant 2 journées de ski au Massif de Charlevoix, Stoneham ou Mont Sainte-Anne et deux nuitées).

« On essaie de faire en sorte que les gens puissent venir vivre un petit moment dans la nature, qu’ils ne pourraient pas vivre en ville », poursuit M. Grégoire, qui propose également des forfaits sur mesure, pour les clients qui désireraient quelque chose d’unique.

Weekends thématiques

Mais ce n’est pas tout : l’hôtel organise aussi différents événements VIP, comme « Germain À Table ! ». Durant ce weekend gastronomique, qui avait lieu à la fin du mois de novembre, les convives ont eu la chance de côtoyer des producteurs locaux, de faire un tour d’hélicoptère, d’assister à un cours de cuisine avec deux chefs italiens réputés, de déguster un souper gastronomique bien arrosé, de vivre l’expérience thermale du Spa du Verger et de jouir d’un brunch copieux, mettant en vedette les produits du terroir. Une expérience unique que les 20 participants ne sont pas près d’oublier !

D’ailleurs, le Groupe Germain prévoit transformer novembre en mois de la gastronomie dans son établissement de Charlevoix, en y organisant une foule d’activités qui vont plaire aux foodies. Restez à l’affût…

Activités gratuites sur le site

De nombreuses activités gratuites sont également offertes sporadiquement sur le site de l’hôtel et accessibles autant aux clients qu’aux résidents des alentours.

On pense entre autres au marché public, présenté chaque dimanche durant l’été, aux projections de films le mardi soir (en plein air durant l’été et dans la salle multi durant l’hiver), à la patinoire extérieure, qui devrait voir le jour sous peu, et à la merveilleuse programmation des Fêtes, qui inclus traîneau à chiens, kite surf, marché de Noël et tournois de jeux vidéos.

« Il y a en masse d’activités à faire à l’hôtel, mais on veut aussi que les gens sortent, qu’ils voient Charlevoix au complet, La Malbaie, L’Isle-aux-Coudres. On veut leur faire découvrir la 362, la route qui longe le fleuve, car les points de vue sont merveilleux, et les gens veulent souvent découvrir les produits locaux, alors on leur suggère la route des saveurs. Parce que Charlevoix, c’est fait pour décrocher ! », conclut Vincent Grégoire.

L'Hôtel Le Germain Charlevoix

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter