POLITIQUE

Les investissements d'Ottawa en infrastructures plus lents que prévu, dit le DPB

10/01/2017 11:37 EST | Actualisé 10/01/2017 11:37 EST

Le gouvernement Trudeau pourrait ne pas dépenser toutes les sommes qu'il devait allouer aux infrastructures dans sa première année de mandat, selon le directeur parlementaire du budget (DPB).

Une nouvelle analyse du bureau du DPB indique que les investissements prévus par Ottawa pour les infrastructures ne se sont pas matérialisés dans la première moitié de l'année, et il existe un risque croissant que ces dépenses doivent être reportées à l'exercice 2017-2018.

Le DPB note toutefois que de tels retards ne sont pas rares et qu'ils correspondent aux plans d'investissements dans les infrastructures qui ont aussi été plus lents que prévu dans le passé.

Le rapport souligne que le budget fédéral de l'an dernier prévoyait le transfert de 3,5 milliards $ à l'intention des autres ordres de gouvernement pour des investissements dans les infrastructures en 2016-2017.

Les libéraux ont remporté l'élection de 2015 avec une plateforme promettant des investissements de dizaines de milliards de dollars en infrastructures au cours de la prochaine décennie, afin de stimuler la croissance économique du pays.

Le DPB rapporte que les transferts en infrastructures administrés par Transports et Infrastructure Canada dans la première moitié de l'exercice 2016-2017 ont reculé de 100 millions $ par rapport à l'exercice précédent.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter